Conseil communal à Couvin: la der des ders, avant la re-belote ?

Le conseil communal de Couvin se réunit le 1er octobre, à 20h à l'hôtel de Ville, Grand'place. Ce sera vraisemblablement le dernier conseil communal de la mandature qui s'achève: on vote le 14 octobre et, le premier lundi de décembre, soit le 3, le conseil communal nouveau sera installé.

Ce 1er octobre donc, aucune décision importante ne sera prise. Entendons par "importante" une décision qui conditionnerait de manière significative l'avenir de l'entité couvinoise. Ce sera donc un conseil communal "de routine"...

A l'ordre du jour

Le conseil communal sera invité à approuvé une participation de 1% dans les travaux conservatoires d'urgence dans le cadre de la restauration de la toiture de la grange du château de Tromcourt. Le bel ensemble patrimonial est classé et propriété depuis quelques années d'un avocat couvinois bien connu.

Au chapitre des travaux, il sera notamment question d'un avenant (3.701,39 €) dans les travaux de réfection des rues Du Bois et du Brûly à Petite-Chapelle.

Dans les marchés à conclure, on retiendra que la Ville compte acquérir un coffre-fort. Les esprits chagrins, moqueurs ou encore critiques ne manqueront pas de se poser la question: "A quoi peut donc bien servir un coffre-fort dans une commune qui crie haut et fort qu'elle n'a plus de sous"?
Des achats de scanners, d'un ordinateur, de matériaux de voirie sont aussi au programme de ce conseil qui devrait approuver le marché des travaux de remise en conformité des plaines de jeux: il y en a quand même pour 15.000 €.

Tout augmente, même le prix de l'heure de préparation du potage dans l'enseignement communal. C'est aussi au menu du conseil!

Pour rappel, la séance du conseil communal est publique. Cela vaut la peine, ne serait-ce qu'une seule fois, d'assister à un conseil communal de sa commune. A l'issue, les impressions peuvent être très diverses. Parmi les qualificatifs entendus sur le parvis de l'hôtel de Ville: sérieux, intéressant, comique, navrant, dramatique, pitoyable, consternant, hilarant. C'est à l'image de la démocratie.

BERNARD THEIS

 

Lien permanent Catégories : Couvin: quoi de neuf?, Politique locale et régionale 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.