Couvin-Brûly: la circulation sur la N5 n'est toujours pas rétablie

L'interdiction se prolonge... Depuis la chute d'un poids-lourd dans le ravin, lundi après-midi, la circulation sur la Nationale 5, entre Couvin et Brûly, est interdite dans les  deux sens. Une déviation a été mise en place par la route de Cul-des-Sarts.
Le camion transportait des matières toxiques ou dangereuses, comme l'oxyde de zinc. Des opérations de prévention, de nettoyage et de dépollution, ainsi que la nécessité de réparer les rails de sécurité, justifient cette interdiction de circuler.
Cette situation n'est pas sans occasionner de souffrances, comme nous l'avons déjà évoqué dans une précédente note. Elle impose des détours importants pour les usagers habituels de la voirie, comme cette dame qui, chaque jour, voit quelque 25 km supplémentaires s'afficher sur son compteur kilométrique alors qu'elle se rend à son travail à Gerpinnes. On ne peut s'empêcher également de penser aux pompiers et à tous ceux qui s'activent à ramener la situation à la normale: les conditions de travail sont pénibles, sur un terrain accidenté -c'est le cas de le dire!- et par des températures inhabituelles. Des conditions qui s'ajoutent aux dangers que présente la manipulation des produits répandus dans le ravin pendant l'accident.
L'on pense que la Nationale 5 devrait être rouverte ce vendredi.


Il n'en reste pas moins que cet accident et ses suites suscitent des réflexions.

-La vitesse de circulation des poids-lourds est, de manière générale, incriminée. Elle est en général inadaptée à ce tronçon de route, étroit, sinueux, aux virages serrés. S'il y a surcharge, c'est encore pire!

-Carte du réseau (auto)routier à l'appui, nous pensons que des mesures contraignantes devraient être adoptées pour amener les poids-lourds en transit à emprunter d'autres itinéraires, parmi l'éventail des autoroutes déjà bien existantes entre Reims et Charleroi. Si le trajet par la E420 (la N5 actuelle) est le plus court en kilomètres, il ne l'est pas en temps et il n'est pas le plus sûr. La preuve...

-Un contournement de Couvin est attendu. le tronçon après Couvin -liaison Ry de Rome à Brûly- sera le dernier a être réalisé avant... la trémie sous le passage à niveau de Frasnes! D'ici là, nombre de camions auront déversé leur chargement dans le ravin.

BERNARD THEIS

Lien permanent Catégories : Couvin: quoi de neuf?, Faits divers, police, pompiers, Humeur, humour et grognes, Pratique, vie quotidienne, bons tuyaux 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.