Pour la Région wallonne, le contournement ne remet pas en question la ligne 132 et la gare de Couvin

Le coût du contournement routier de Couvin ne met pas en péril la réalisation de la trémie prévue sous le passage à niveau de Frasnes et la gare de Couvin n'est pas menacée du fait de ce contournement. C'est ce que l'on peut conclure de la réponse formulée par le Ministre cdH Di Antonio à une question du député Ecolo Patrick Dupriez concernant l'avenir de la gare de Couvin... Mais ce n'est pas pour cela que le citoyen peut considérer que le maintien de la gare et de la ligne ferroviaire Couvin-Mariembourg est assuré inconditionnellement.

La question...

Le 5 février dernier, Patrick Dupriez, député Ecolo, s'adressait au Ministre cdH Carlo Di Antonio, Ministre wallon des Travaux Publics, de l'Agriculture, de la Ruralité, de la Nature, de la Forêt et du Patrimoine: "Des questions reviennent régulièrement relativement à l'avenir de la  gare de Couvin dans le contexte de la réalisation du contournement Est de la ville. Le 27 août dernier par exemple, dans le cadre d'une consultation populaire liée à la modification du Plan communal d'aménagement, le sujet a été soulevé", déclare Patrick Dupriez en guise d'introduction.

Il poursuit: "Récemment, le journaliste Bernard Theis (ndlr: Merci, M'sieur!) s'inquiétait encore du risque que le coût élevé des travaux relatifs au contournement puisse mettre en péril la réalisation de la trémie prévue sousle passage à niveau de Frasnes et avoir des conséquences fâcheuses sur l'ensemble du tronçon ferroviaire entre Couvin et Mariembourg. Cette ligne est fréquentée tant par les étudiants que par les navetteurs qui se rendent de Couvin à Charleroi ou Philippeville ou qui en viennent.
L'annonce dans l'Avenir du 12 janvier de la fermeture du guichet ainsi que le Plan  d'investissement de la SNCB envoyé début de la semaine dernière à la Région wallonne renforcent les inquiétudes que l'on pourrait avoir quant à l'avenir de la gare de Couvin et, au-delà, de l'ensemble de la ligne qui relie Couvin à Mariembourg.
Dans ce contexte, M. le Ministre peut-il préciser ce qui est prévu comme conséquences sur l'accès ferroviaire à la gare de Couvin, tant sur le long terme, une fois les travaux du contournement achevés, que sur le court terme penbdant la durée des travaux?"

... Et la réponse

Ce 20 février, Carlo Di Antonio adresse sa réponse au questionnement du député Ecolo.
"Le Service Public de Wallonie (SPW) ainsi que la SOFICO respecteront bien les impositions du permis d'urbanisme délivré pour la construction du contournement de Couvin.
Ce permis prévoit la création d'une tranchée couverte au droit du passage à niveau de Frasnes, avec maintien de la circulation ferroviaire et de l'accès à la gare durant les travaux.
En ce qui concerne la décision de supprimer éventuellemenbt la gare, ce point relève de la gestion à long terme ou à moyen terme de la SNCB et non du SPW."

 

 

B. TH.

Lien permanent Catégories : Couvin: quoi de neuf?, Politique locale et régionale 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.