Couvin: déplacez-vous humainement et solidairement avec "Couvoiturage"

"La maison est derrière, le monde est devant". C'est l'esprit pratique, humain et solidaire qui apparaît sous cette citation et qui se concrétise depuis quelques heures par le forum "Couvoiturage": http://couvoiturage.leforum.eu. Le nombre de membres ne cesse d'augmenter.

"Couvoiturage" émane d'une association de fait constituée autour d'Antoine Leblon, un de ces jeunes fier de sa terre et de ses voyages, soucieux de bien vivre dans sa région du sud de l'Entre-Sambre et Meuse et d'apporter des solutions à ses lacunes. Parmi ces dernières, nul doute que les difficultés de se déplacer sont les plus criantes et, en ces périodes annoncées comme de plus en plus austères, tout porte à croire que cela n'ira pas en s'améliorant. C'est le constat de départ fait par Antoine Leblon et son association, qu'ils évoquent dans la note d'intention qui présente le forum: "Notre région enclavée souffre de la dégradation des services publics et des transports en commun alors que de nombreux travailleurs, étudiants, chômeurs, touristes (...) empruntent chaque jour la Nationale 5 -ndlr. Et d'autres routes - pour se rendre vers Charleroi, Namur, Dinant et au-delà vers Mons, Bruxelles ou ailleurs".

D'où l'idée: "Pourquoi ne pas créer un site de covoiturage avec un fort ancrage local? Un tel site permettrait aux automobilistes et aux passagers de se rencontrer, de partager des trajets et ainsi d'économiser sur leurs coûts de circulation tout en améliorant de manière écologique la mobilité dans le sud de l'Entre-Sambre et Meuse".

Justement, transposée dans cette région du fin fond de la Belgique, cette idée est originale. D'autant qu'elle est dictée par un certain esprit qui la distingue d'autres sites de covoiturage déjà existants dans le pays ou ailleurs. Un esprit communautaire, facteur de lien social, préside au forum: "Contrairement aux grands sites de covoiturage impersonnels et même de plus en plus souvent payants, couvoiturage.leforum.eu défend un covoiturage à visage humain. Plus que la simple opération économique ou écologique, c'est l'aspect social et solidaire que nous désirons mettre  en avant. Grâce à un ancrage local, nous espérons non seulement aider nos concitoyens à se déplacer mais aussi à créer des liens, recréer un tissu social qui tend à disparaître au fur et à mesure que nos villages deviennent pour beaucoup de simples banlieues-dortoirs".

En pratique, "Couvoiturage" s'ouvre sur Internet (cliquez!) et requiert une inscription qui marque aussi l'adhésion à une charte. Rien de bien sorcier ni de bien exigeant, si ce n'est la bonne volonté et ce que l'on pourrait appeler une "humaine transparence": pas question de profiter de la situation. Les premiers pas de l'initiative de "Couvoiturage" avaient un réseau social bien connu comme cadre et avaient déjà touché la sympathie de plus d'une centaine d'adhérents. Le site forum se veut plus ouvert et plus évolutif. A côté de son utilité pratique favorisant une rencontre en mouvance, il accordera une place aux débats, aux offres/demandes de déplacements ciblées, pour exemple pour des événements (spectacles, festivals...). Garants d'intérêt et de succès, ces dispositifs s'enrichiront encore si des partenaires associatifs se manifestent aux côtés des citoyens.

Couvoiturage: voilà donc un outil bien utile, une idée de génie comme cette région en demande et est en droit d'attendre. On la salue donc avec bonheur.

BERNARD THEIS

Lien permanent Catégories : Couvin positif, Couvin: quoi de neuf?, Justes causes et bonnes solidarités, Pratique, vie quotidienne, bons tuyaux, Vie associative, culture, arts 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.