• "Ivan Ivanov, Sa 25e heure": une "tranche de vie", un regard humain sur un personnage hors du commun (avec vidéo)

    Maurice Ivan Iva montage.JPGA force de bourlinguer dans tout le sud de l'Entre-Sambre et Meuse, promenant sa plume et son inséparable carnet de notes à l'affût du récit, Maurice Vandeweyer ne peut que récolter les bons mots, qui sont aussi les bons prétextes à offrir des "tranches de vie", saveur régionale en prime. Il nous en propose une nouvelle et belle illustration avec son livre "Ivan Ivanov, Sa vingt-cinquième heure", qui vient de paraître. Ce livre, basé sur l'existence d'un personnage, Ivan Ivanov, dont le passage n'est pas resté inaperçu dans la région Couvin-Chimay, est maintenant disponible dans de nombreux magasins. C'est aussi un regard neuf, ressenti et vécu, à propos d'un problème significatif de notre temps.

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Couvin positif, Couvin: quoi de neuf?, Gens d'ici et d'ailleurs, Vie associative, culture, arts 0 commentaire
  • Couvin: au cinéma L'Ecran, ces prochains jours

    Voici le programme de l'Ecran!

    Ecran2605.JPG

    Lien permanent Catégories : A l'agenda, Couvin: quoi de neuf?, Vie associative, culture, arts 0 commentaire
  • Couvin - Cul-des-Sarts: vers la disparition des nids-de-poule

    Les travaux ont commencé, sur la route qui conduit de Couvin vers Cul-des-Sarts (et vice-versa Clin d'œil). Cette route en avait bien besoin, de curieux volatiles, parmi lesquels les camions déviés et autres "grumiers", y ayant creusé des nids redoutés par les conducteurs (et les amortisseurs) des voitures. Du reste, cette route n'est pas la seule a être ainsi délabrée, a tel point qu'une pétition circule dans Couvin et a déjà recueilli plusieurs centaines de signatures. Il est vrai que dans un tel état, les routes peuvent s'avérer dangereuses pour les automobilistes, et encore plus pour les motards.

    A ce stade, la couche superficielle de l'asphalte a été raclée. Couche... enfin, ce qu'il en reste. Mais une automobiliste témoigne et fait part de ses doutes: "Parfois, les nids-de-poule sont si profonds qu'un tel raclage ne suffit pas. J'ai peur que ce qui est fait là ne soit qu'un simple ravalement de façade. Dans ce cas, dans deux mois, tout sera à recommencer".

    Gageons donc que l'opération en cours sera une solution durable...

    B. TH.

     

    Lien permanent Catégories : Couvin: quoi de neuf?, Faits divers, police, pompiers, Politique locale et régionale, Pratique, vie quotidienne, bons tuyaux 0 commentaire