Couvin: il fait noir où l'on marche, les passages pour piétons sont mal éclairés

Les passages pour piétons sur la Nationale 5 dans le centre de Couvin sont mal éclairés. Ils ne bénéficient d'aucun éclairage spécifique et, bien souvent, les vitrines des commerces  ne compensent que très mal un éclairage de ville nettement insuffisant. Des citoyens épinglent cette navrante situation, d'autant plus qu'un accident  sérieux s'est déroulé sur un de ces passages en décembre dernier. Et depuis plusieurs mois, sur un réseau social bien connu, un groupe attire l'attention. Sans résultats jusqu'ici.

PassagesPiétonsN 20140213 023 legende.JPGAu début du mois de décembre, un jour vers 18h, Madame Germain a été victime d'un accident sur un des passages piétons traversant la Nationale 5, elle a été sérieusement blessée. Sur base de ce constat, son fils Christophe a lancé une pétition qui a recueilli plusieurs dizaines de signatures. Quelques temps auparavant, un groupe s'était créé sur Facebook, réclamant que des interventions se manifestent en faveur d'un éclairage des passages dits "protégés".

Aux méfaits des automobilistes sans vergogne qui oublient que les piétons circulant sur les passages qui leur sont réservés  sont prioritaires, aux camions qui roulent tellement vite qu'on se demande comment ils pourraient s'arrêter au cas où, s'ajoutent les carences de l'éclairage.

"Le Couvinois", celui qui vous dit quoi en toute bonne foi, a pu le constater à trois passages protégés. Les photos (ci-dessous, cliquez sur les images pour les agrandir) parlent d'elles-mêmes et, si l'on peut dire, font toute la lumière sur le sujet.

Un changement est donc attendu. On pourrait penser, puisqu'il s'agit de la Nationale 5 de gestion régionale wallonne, que c'est le DGO (ex-MET) qui est compétent. Ce n'est pas ce que nous dit le bourgmestre de Couvin. Raymond Douniaux: "Les passages pour piétons sont bien de la compétence de la Commune de Couvin, la Région Wallonne n'a rien à voir là-dedans. Nous sommes au courant du manque d'éclairage et de l'accident survenu en décembre dernier. Nous avons demandé un rapport à la police et nous l'attendons. C'est plus compliqué qu'on ne le croit pour installer ou déplacer un passage pour piétons. Entre autres raisons, il ne faut pas de trottoir et il faut un accès en pente pour les personnes à mobilité réduite. Cela implique aussi, le cas échéant, la suppression d'emplacements de parking". L'idée est évoquée d'aménager un tel passage au niveau de la BNP, ainsi que devant l'ancienne ING au Faubourg Saint-Germain, comme l'a déjà souhaité le conseiller communal Vincent Delire.

C'est donc l'attente qui prévaut à ce jour. Peut-être serait il opportun, parlant des "passages cloutés", que le bourgmestre et/ou son collège communal retapent sur le clou pour faire avancer les choses... Ou plutôt pour faire avancer les piétons, usagers les plus vulnérables de la voirie, avec davantage de sécurité.

BERNARD THEIS

Les photos

Les clichés ci-dessous ont été pris le jeudi 13 février 2014 vers 18h15. Cliquez sur les images pour les agrandir sur votre écran.

piétons,Couvin,ville,circulation,sécurité,

Couvinville,circulation,éclairage,sécurité,

Couvinville,circulation,éclairage,sécurité,

 

 

Lien permanent Catégories : Couvin: quoi de neuf?, Politique locale et régionale, Pratique, vie quotidienne, bons tuyaux 3 commentaires

Commentaires

  • Tout à fait d'accord avec cette analyse !

  • Tu a bien raison de le souligner si c'est comme la rue du bercet ça risque de prendre du temps dans le cas qui t'occupe c'est la commune dans celui du bercet c'est le MET que meme un article dans la presse n'a pas changer grand chose on a juste remis une ampoule en face de l'etablissement ou je travail mais le reste de la rue lui il reste pas tres securisant On a l'impression de parler a un mur

  • oui malheureusement, par contre je trouve que ce vendredi 14 c'était très très bien éclairé près du march ;-)

Les commentaires sont fermés.