• Attention: radar en action à Couvin, Mariembourg et Nismes ce lundi après-midi

    La Zone de police des Trois Vallées fait savoir que son radar sera de sortie ce lundi 15 septembre après-midi. Plus précisément, vous risquez de le trouver sur votre route à la Chaussée de Philippeville à Mariembourg, aux abords de la Zone 30 de la rue de la Marcelle à Couvin, et dans la rue Grande à Nismes.

    Levez le pied, pas seulement pour votre portefeuille, mais pour la sécurité tout simplement, la vôtre comme de tous les usagers de la route.

    B. TH.

    Lien permanent Catégories : Couvin: quoi de neuf?, Faits divers, police, pompiers, Viroinval 0 commentaire
  • Le cambrioleur faisait la sieste...

    NB. C'est l'humeur-humour du jour...

    La lecture de la presse du jour, rituel aussi immuable que le café noir quotidien et les croissants du dimanche, révèle parfois quelques surprises, sur le plan tant du contenu que de la manière dont les faits sont relatés.

    Ainsi, "La Petite Gazette" du quotidien "Le Soir" de ce vendredi 12 septembre 2014 rapporte cette anecdote amusante. Un cambrioleur s'est assoupi sur un lit d'une maison qu'il était en train de "visiter". Non, ce n'est pas arrivé près de chez vous, mais en Floride, dans un patelin appelé Sarasota. Les mauvaises langues diront qu'il n'y a que les Américains pour faire des trucs pareils. Laissons-les maudire ces citoyens d'Outre-Atlantique tranquilles avec leur baraque.

    Bref, cambrioleur ou pas, le métier suggère parfois une bonne sieste...

    Mais ce qui est le plus comique et qui ne peut échapper à un observateur de l'usage de la (belle) langue française, c'est le "verrouillage" de ce minuscule articulet. Citons: "L'homme de 29 ans doit faire face à des accusations de vol dans un logement vide."

    Moralité: logement vide donc rien à voler, conscience tranquille. La petite sieste tranquille s'impose donc.

    Clin d'œilB. TH.

     

    Lien permanent Catégories : Dans la presse ou à la télé, Humeur, humour et grognes 0 commentaire
  • Ce week-end: C'pas d'la Carotte, à Vaulx

    En France, "se faire carotter", c'est se faire avoir. Par contraire, le nom choisi pour le festival qui se déroule ce week-end à Vaulx (Chimay) vous amenera à une autre réalité bien plus sympa. Avec ce festival, vous ne vous ferez pas avoir puisque, justement, C'pas d'la Carotte!

    A l'origine de ce festival, deux jeunes femmes aussi créatives que dynamiques: Dorine, passionnée de scénographie, et Adeline, infirmière. Elles ont de nombreux musiciens parmi leurs amis et souhaitaient organiser avec eux une grosse fête pour marquer leur changement de vie: réception d'un diplôme, départ en voyage, choix de profession... Initialement prévue du côté de Liège, la perspective de fête s'est arrêtée à Vaulx, "un petit coin de paradis" du côté de Chimay. Une première édition plus qu'encourageante, une deuxième (2013) de la même veine. De là, l'envie folle de continuer en gardant un esprit tout particulier.

    Car C'pas d'la Carotte se distingue d'autres festival par différents traits de caractères. La qualité est privilégiée par rapport au nombre. Les "petits groupes", qui ne défraient pas la chronique et se contentent de "petites" scènes, sont préférés aux grosses machines à succès. Le festival reste familial, enfants, parents, amis, familles s'y côtoient avec la complicité des clowns, conteurs, compagnies d'art de rue... Le montage du festival se réalise dans un esprit "scout-woodcraft", les infrastructures sont montées avec des perches de bois: l'esprit éco-responsable est valorisé. Enfin, et ce n'est pas le moindre, le festival se veut participatif, l'expression de chacun étant encouragée et facilitée par différents outils.

    Fort de cet esprit, C'pas d'la Carotte accueillera des murs d'expression, des jam'sessions -oui oui, des bœufs à Vaulx, c'est génial-, un camping où tous les acteurs du festival (public, artistes, organisateurs et bénévoles) pourront (essayer de...) dormir avec en prime, le petit déjeuner offert à tous. Enfin, le dimanche, tous les musiciens se rassembleront, entraînant le rangement progressif et collectif du site.

    La soirée du vendredi sera plutôt axée sur du rock alternatif, tandis que le samedi sera marqué par une ambiance plus familiale. Le programme ci-dessous.

    Ce vendredi 5 septembre
    -Les Slugs, voir www.aredje.net/slugs
    -Jabul Gorba: fanfare punk swing balkanique: voir http://jabulgorba.propagande.org/
    -Jam session

    Samedi 6 septembre
    -Taxidi Quintet: voir http://www.taxidi.be
    -Okavango 5tet: voir https://www.facebook.com/pages/Okavango-5tet
    -Desiya Svara
    -The Muddyballs Band
    -Les Kabochars, voir https://www.facebook.com/kabocharorkestar?fref=ts
    -Nook Karavan Folk, voir http://www.reverbnation.com/nooktribalfolk
    -Artistes de rue, conteurs, grimeurs, animations diverses pour petits et grands;
    -Jam'session à partir de minuit.

    Dimanche 7 septembre
    -Galaxy Guinguette animera le grand rassemblement sur la prairie, voir https://www.facebook.com/GalaxyGuinguette

    En pratique

    -PAF: 18€ les 3 jours; à la journée (vendredi ou samedi): 10 € par jour.
    -Camping 3 € la nuit, petit déjeuner compris. Toilettes sèches. Zone de rafraîchissement.
    -Co-voiturage encouragé, affiches d'inscription durant le week-end. Parking prévu pour les voitures.
    -A manger, à boire, à des prix démocratiques.
    -Site internet: http://cpasdlacarotte.org

    B. TH.

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : A l'agenda, Botte du Hainaut, Vie associative, culture, arts 0 commentaire