Couvin: des locaux communaux pour préserver les archives du Dr. André

Georges André (1922-2010) est parmi les hommes qui auront le plus marquéCul-des-Sarts 50 ans de Au Pays des Rièzes et des Sarts 26 sept 2009 042.JPG
la région de Couvin et tout particulièrement ce "Pays des Rièzes et des
Sarts" auquel il tenait tant.
Evoquer qui était Georges André revient à aligner à n'en plus finir les qualificatifs et superlatifs. En voici quelques-uns.

Georges André fut médecin. Dans cette région rurale, par nature reculée, ce n'était pas une mince affaire de soigner. Outre une subtile dose de psychologie, il faut pallier les lacunes en matières d'infrastructures hospitalières et sanitaires. Georges André sut faire face à ces manques, se montrant particulièrement audacieux et créatif, aménageant chez lui, à Cul-des-Sarts, laboratoire d'analyse, petit hôpital de campagne, radiographie, autant d'installations qui ont profité à toute la région frontalière en attendant la trop lente évolution des dispositifs de soins de santé.

Patriote convaincu, parachuté dans les Ardennes au cours de la seconde guerre mondiale, Georges André fut un grand résistant, qui a été honoré d'une multitude de décorations. Homme politique, il fut bourgmestre de Cul-des-Sarts, et de l'entité couvinoise fusionnée. Il fut un élu socialement sensible et ouvert, apportant sa caution ou son soutien à des causes et projets qui laissaient d'autres incrédules ou, pire encore, indifférents.

Amoureux de sa région, homme de culture pétri d'humanisme, animé par la curiosité, amateur d'histoire locale, Georges André avait été à la base du Musée de la Vie Rurale de Cul-des-Sarts. Il avait aussi avait fondé la revue trimestrielle "Au Pays des Rièzes et des Sarts" dont il fut particulièrement fier de présider le 50e anniversaire, en septembre 2009, quelques mois avant sa mort. Une fierté légitime: ce fut un fameux défi de rechercher et de faire connaître cette histoire ignorée des livres officiels. Quand ceux-ci s'attachaient à relater les faits marquants des grands hommes, la revue trimestrielle s'intéressait aux "petits" faits qui marquent la vie des "petites" gens. Des gens humbles... Et c'est encore vrai aujourd'hui, puisque "Au Pays des Rièzes et des Sarts" continue à se développer grâce à une équipe qui se renouvelle progressivement.

Quelle vie remplie, attentive aux autres! Quel regard humain posé sur le monde et sa région! Quel homme, Georges André!

Au cours de cette vie riche, Georges André a accumulé les documents: plans chargés d'histoire, livres de souvenirs, tracts, journaux... Ils ont trait à la vie politique régionale, à la pratique médicale, à la guerre, l'économie, la culture... Georges André a toujours souhaité que cette abondante et parfois rarissime documentation profite aux habitants de la région.
Une première étape vient d'être franchie dans cette voie. Les archives détenues dans la maison de Georges André viennent d'être entreposées dans deux pièces du site Champagnat à Couvin. Elles sont en voie de tri et de classement, tâche dévolues à MM. Arthur Boulvain  et Raoul Pestiaux, tous deux membres de la revue d'histoire locale. Ce samedi 11 octobre 2014, une petite réception a officialisé cette entreprise de préservation et de mise à disposition des précieux documents. Le président du Cercle des Rièzes et des Sarts, Jacky Mathy, n'a pas manqué de souligné l'envergure de la tâche et de remercier tous celles et ceux qui y avaient prêté leurs concours et tout particulièrement les deux filles du Docteur, Barbara et Carole, ainsi que Mme Micheline, qui fut son assistante dévouée.

Il reste encore des archives à ramener du Musée de la Vie Rurale, qui accueille actuellement une exposition de grande qualité. Celle-ci apporte un "plus" aux nombreux objets, mobiliers, documents qui forment la richesse permanente de cet intéressant musée. 

Pour un renseignement historique, ou pour éventuelle consultation des archives, on peut s'adresser au secrétaire, M. Raoul Pestiaux,  060/34 53 92.

BERNARD THEIS

Archives G André 20141011 montage.JPG

Lien permanent Catégories : Couvin positif, Couvin: quoi de neuf?, Histoire et patrimoine, Vie associative, culture, arts 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.