Couvin: éoliennes à l'enquête publique jusqu'au 16 septembre

eoliennes Goulien Bretagne 6 vaches.JPGEDF Luminus a introduit une demande de permis unique pour la construction et l'exploitation d'un champ éolien sur le secteur Gonrieux-Dailly-Presgaux. L'ensemble prévoit cinq éoliennes d'une valeur nominale de 3,2 MW au maximum et l'installation de tout l'équipement nécessaire à l'exploitation. L'enquête publique est en cours jusqu'au 16 septembre.

 

 

Photo prétexte: un champ éolien à Goulien (F)- Archives B. TH.

Cinq éoliennes sur Dailly-Gonrieux-Presgaux? Le dossier est soumis à enquête publique. Les citoyens sont donc invités à s'intéresser au dossier et à formuler leur avis, dans un sens ou dans l'autre, jusqu'au 16 septembre à l'administration communale de Couvin, pendant les heures habituelles d'ouverture, ou le samedi matin après prise de rendez-vous au moins 24 heures à l'avance auprès de Mme Nicolas au service Urbanisme (060/340 130). Les remarques et positions doivent être formulées par écrit à l'adresse de l'administration communale de Couvin. Les remarques et observations verbales sont recueillies sur rendez-vous par le conseiller en environnement, ou par un agent communal désigné à cet effet.

L'administration communale peut également fournir toutes les informations utiles. Celles-ci peuvent aussi être obtenus auprès du demandeur (04/330 46 11) du fonctionnaire technique (081/71 53 00) ou du fonctionnaire-délégué (081/246 111).

Trop d'éoliennes sur le secteur?

Le vent de cette région semble très convoité...

Un parc éolien, proche du zoning de Baileux, existe déjà.

Gestamp Wallonie a par ailleurs introduit un dossier pour l'implantation d'éoliennes sur la même présente zone. Ce dossier a été refusé par les communes concernées (Chimay et Couvin) et par la Région Wallonne. Mais Gestamp a introduit un recours et la suite du dossier est donc pendue à la décision du ministre compétent.

La présente demande introduite par EDF Luminus fait couler beaucoup d'encre et suscite des réactions, tant sur les réseaux sociaux que dans la presse et sur les sites internet locaux.

Sur le plan strictement formel, les opposants au projet d'EF Luminus déplorent qu'une réunion de concertation ait déjà eu lieu il y a deux ans et que plus aucune concertation ne soit prévue. En outre, ils dénoncent la période choisie pour l'enquête publique. Ce sont les vacances et, entre les séjours au soleil et la rentrée des classes des rejetons, les citoyens ont d'autres vents à fouetter! Mais heureusement, la durée de l'enquête est prolongée dans ces  cas-là. Et surtout, "Le Couvinois", le blog qui vous dit quoi, est là pour vous rappeler que l'enquête est toujours en cours et qu'il faut se dépêcher!

Sur le fond, à la réalité globale (le besoin d'énergie, les obligations vis-à-vis de l'Europe, les aléas de la production d'électricité par les moyens traditionnels) se greffe des conceptions plus locales et aussi plus importantes à retenir, car elles touchent le vécu des citoyens de la région.
Les opposants dénoncent les nuisances sonores et visuelles du champs éolien. Ils pointent l'impact négatif sur le paysage, considéré à juste titre comme un capital envié par les touristes. Parlant de capital, ils pointent la dépréciation immobilière qui résulterait de l'implantation de ces éoliennes. Les opposants invitent donc les citoyens à se manifester et à se positionner en défaveur du projet.

Une pétition est en cours,en voici le lien: 
http://www.gonrieux.be/actualites/flash-info/reclamation-petition-eoliennes-de-chimay-gonrieux-dailly/

BERNARD THEIS

 

Lien permanent Catégories : Couvin: quoi de neuf?, Pratique, vie quotidienne, bons tuyaux 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.