Des candidats-réfugiés à Couvin: un "risque"? Non, une chance!

(Billet d'humeur basé sur des faits réels)

On parle beaucoup de l'arrivée prochaine de candidats-réfugiés à Couvin, dans les locaux, vides depuis quelques années, de l'internat des filles, au "Petit Forêt", Dessus-la-Ville. Quand? Dans des délais assez rapprochés, quelques semaines...

Des candidats-réfugiés sont annoncés à Couvin. Probabilité de cette arrivée? Sans doute de l'ordre des 99%. Combien? Nombre indéterminé ou, pour être plus honnête, nous ne le savons pas. Plusieurs paramètres interviennent: nombre de personnes arrivant sur le territoire belge, partage équilibré entre les communes du pays, normes de sécurité, etc. Le nombre le plus souvent cité est de l'ordre des 260.

Pourquoi cette arrivée? Force est de constater que le phénomène des réfugiés atteint un niveau jamais atteint depuis les années 40. Niveau qui est sans doute la résultante d'un ensemble de faits accumulés... En Syrie, le président qui s'accroche est loin de faire l'unanimité. L'Afghanistan est un bourbier depuis que les Russes, puis les Américains, leurs alliés, y ont amené le chaos tout en mettant fin à un régime barbare uniquement fondé sur une interprétation draconienne de l'Islam. Le territoire de ces pays est devenu le lieu de confrontation de puissances qui se disputent le pouvoir: Russie, USA, Turquie, Arabie, Iran... Des pays auxquels nous achetons notre pétrole. Des pays auxquels nous vendons des armes. Des pays qui lapident, qui imposent le voile aux femmes en ne leur reconnaissant aucun droit et aucune égalité avec les hommes, des pays qui décapitent. Et parmi eux, un pays que les pays dits "libres" nomment représentant des Droits de l'Homme. N'est-ce pas un comble?

Des candidats-réfugiés vont arriver à Couvin. Oui, ces personnes sont différentes. Quel bonheur, la différence! Quelle richesse! Nos horizons vont se bousculer, vont s'agrandir... Oui, ces personnes ne pensent pas comme nous. Quel bonheur! Nous allons élargir nos pensées, ouvrir encore plus grands les yeux, recevoir de nouvelles idées qui vont rafraîchir, renouveler, nos pensées engourdies dans de vieux systèmes qui ne se trouvent plus, à force d'usure...

Des terroristes? Ce n'est pas ce que les éminents analystes disent, contrairement à ce que tous les sites extrémistes tels que fdesouche, observateur.ch, Le Peuple, Dreuz.info, etc. racontent à tort et sans éthique ni déontologie. Avec même parfois des malversations d'images pour dégueuler leurs soi-disant vérités.
Des profiteurs? Rien ne permet de le penser. Ces gens fuient le marasme pour espérer la sérénité. Ils viennent la chercher chez nous parce qu'ils ne sauraient la trouver ailleurs. Et parce que nous avons cette réputation de paix, de tolérance et de liberté.

Rester chez eux, se battre et résister? Outre leur droit de refuser toute violence, la question mérite d'être posée. Que faire avec tes mains nues face à un sabre qui n'attend que te couper la tête? Ce n'est pas réaliste.

Des candidats-réfugiés vont arriver à Couvin. Se déclarer contre, engueuler le bourgmestre, vociférer à grands renforts de fautes d'orthographe sur les réseaux sociaux ne servira à rien, c'est du temps perdu, de l'énergie gaspillée. Avez-vous, vous, là, tant de temps à perdre que de jouer à qui écrira la plus fine des conneries sur Facebook?

L'attitude réaliste est d'accepter ces candidats-réfugiés, de les recevoir. Avec dignité car ces gens sont des personnes. Avec fierté, car ces gens ont choisi nos pays pour trouver refuge. Et ils comptent sur nous.

Que vont-ils faire, une fois arrivés à Couvin? D'abord, constater qu'on les accueille car, à leur descente de car, des gens seront là pour les accueillir. Des gens qui n'auront d'autre richesse que leur humanité. Je serai parmi ceux-là! Humain et solidaire. Je ne serai pas seul. Gageons que nos sourires et nos cœurs ouverts leur inspireront la paix qu'ils méritent. Que "risquons"-nous? Rien. Sinon de recevoir, en échange, des sourires encore plus larges.
Ensuite, quand ils se seront "posés", ils vont essayer de vivre normalement. En pensant à leur pays et en cherchant, tant bien que mal, à panser les plaies que leur départ leur a fait subir.

A Couvin, ils recevront un argent de poche dérisoire, avec lequel ils devront acheter du savon, des biens de nécessité. Elles devront acheter des serviettes hygiéniques. Ils et elles devront payer leur transport pour aller à Bruxelles défendre leur cas. La galère, au cas où!

La société qui a racheté les bâtiments recevra quant à elle une somme d'environ 40 € par jour par personne. Cette société, gestion économe aidant, peut faire du bénéfice avec cette somme et, ne nous leurrons pas, s'il n'ay avait pas ce bénéfice, la société en question ne le ferait pas. Philanthrope? Allons donc. Businessmen? Yes. Ce n'est pas aux candidats-réfugiés d'en être les victimes... Gardons peut-être un peu d'énergie pour, nous, dénoncer ce système où l'argent est maître sans vergogne et sans morale.

Mais, oui, Messieurs-Dames, cette société, avec ces 40€ par personne par jour, va créer de l'emploi. Une vingtaine de personnes vont être engagées. On parle même d'une trentaine. 20 ou 30 emplois nouveaux. 20 ou 30 familles qui vont vivre. 20 ou 30 pouvoirs d'achat qui vont pouvoir consommer plus dans la région. De l'argent injecté pour de l'argent injecté, et réinjecté...

Bref, et pour conclure. Des candidats-réfugiés arrivent à Couvin. Ce n'est pas un risque, c'est une CHANCE. Humaine autant que matérielle. Perso, je suis fier, impatient et heureux de pouvoir les accueillir, comme humain parmi les humains. C'est simple, mais c'est énorme!

BERNARD THEIS

 

Lien permanent Catégories : Couvin positif, Couvin: quoi de neuf?, Humeur, humour et grognes 8 commentaires

Commentaires

  • je ne suis pas raciste , et comme tout le monde un peu septique , que vont t'il faire , comment vont t'il se débrouiller vis a vis de nos coutumes . mais pour le reste ils ont droit a une vie normal eux aussi , je sait que beaucoup n'aime pas ma façon de penser mais nous sommes libres de penser comme bon nous semble ,

  • Ces réfugiés ont droit à la paix et un toit comme tout le monde. Nous serons bien heureux de les connaître.Le mélange des races apportent toujours depuis tout temps des améliorations dans le pays qui reçoit.

  • bonjour un super article,mais pour se qui est des 20 a 30 emploies on ne sait toujours pas ou postuler,je suit homme d'entretient a mi temps a l'internat de couvin et aimerais postuler la bas et en plus je connait le batiment.

  • Oui, c'est une chance! Bien sûr, parmi ces 260 personnes, il est possible que certains, un tout petit nombre, posent quelques problèmes, comme dans toute autre population. Merci de me tenir au courant de leur date d'arrivée, je ne suis dans la région de Couvin que quelques jours par mois mais si possible, j'aimerais aussi être là pour les accueillir à leur descente de car. Au cas où, j'ai un vieux vélo à donner, en état de fonctionnement, pour le centre.

  • Ces réfugiés dont nos frères. Nous devons les ,accueillir comme tel. Sans doute nous serons heureux de les recevoir, ils trouveront du travail chez nous et en créeront. Comme beaucoup d'autres ont faits. Ils régenteront notre vieille civilisation . Ce sera du sang neuf qui se mêlera à celui des autoh
    chtones.

  • Bravo, article très courageux.

  • Très bel article et je viens y apporter mon petit message de fin d'année :-)
    Je voudrais terminer l’année en pensant que nous les Belges ne sommes pas aussi stupides que les propos que je peux lire parfois !
    Les réfugiés ne sont pas des personnes qui fuient leurs pays parce qu’ils sont recherchés par la police pour ( vols, viols, meurtres ou autres atrocités) !!Ce sont des hommes, des femmes, des enfants, des familles qui fuient La guerre, le terrorisme, les bombardements, les viols, les massacres et j’en passe… Avant de leur attribuer tous les maux de la terre apprenez au moins à les connaître ou tout au plus à leur laisser une toute petite chance…
    Oui il y a des personnes très malheureuses en Belgique et c’est triste !!! mais il n’y en aura pas moins et pas plus si on accueille des réfugiés il serait peut être temps de le comprendre !!! Le problème des SDF et de réfugiés sont 2 problèmes différents !!!
    Je n’ai pas de solution pour les SDF mais ce que je sais c’est que ce n’est ni la haine ni le racisme qui résoudront leurs problèmes !!!
    Sur ce je vous souhaite une très belle fin d’année 2015.

  • Salut,
    Vu d'ici a Chios (GR), la Turquie est a moins de 10 km, la cote est bien visible. Cela semble si facile de traverser par beau temps. Mais c'est la mer la vrai avec un courant fort et des vents qui se levent en quelques heures, ca les passeurs ne le disent pas. Entre 600 et 3000 euro pour tenter sa chance a 35 dans un zodiac. Un coup de vent, le moteur lache, le passeur a ete radin sur l'essence et c'est foutu. Une chance sur deux que le gilet de sauvetage soit un faux...qui coule. Mais il tentent leur chance quand meme, comme ce gars paralyse des deux jambes (une balle dans la colonne, le quotidien en Syrie) qui depend a 100% d un compagnon de zodiac pour continuer vers l'Europe, comme ce gamin qui sait que s'il se fait passer pour majeur il avancera meme s'il perd de fait tous les services de protection que sont statut de mineur lui confere, comme cette femme en crise de nerfs qui croit avoir perdu les papiers de sa maison et les diplomes de ses enfants quelque part sur la plage et qui a peur qu'on usurpe son identite.... Moi je ne vois pas passer des islamistes venu convertir l'europe ou des profiteurs de systeme, je vois des gens normaux mais epuises, heureux d 'etre vivant et dans un pays en paix mais decontenance par la bureaucratie. Leur voyage a terre ne fait que commencer ici et beaucoup ne se poseront jamais definitivement. Alors a Couvin vous faites en votre conscience, mais si vous faites partie de ceux qui apporte plus d'humanite dans cette histoire commune, c'est pas plus mal.
    Tchao
    (desole pour le clavier sans accent)

Les commentaires sont fermés.