Couvin: la "Parade des Lanternes", événement-phare de la saison, ce samedi 26 août

Lumières sur la ville ou Couvin, ville-lumière. Ce samedi 26 août, quitte à faire de l'ombre à d'autres événements,lanterne.jpg les projecteurs seront braqués sur le centre-ville de Couvin. Ou plutôt, ce sont les citoyens de Couvin qui prouveront, une fois n'est pas coutume, que l'on peut trouver de belles parades pour lutter contre les ténèbres...

Quand les Pansards n'ont pas la dalle, ils peuvent se prendre pour des lanternes. Depuis quelques bonnes semaines, ils sont plusieurs (nombreux) à rejoindre la salle du centre culturel (Harmonie) pour confectionner des lanternes qui s'intégreront dans l'immense cortège organisé ce samedi 26 août. Pour ce faire, ils ont bénéficié des conseils avisés de Jean-Michel Caron, artiste autodidacte, penseur des "Pansards ont la dalle" lorsqu'il s'est mis en tête de remplacer certaines dalles grises et ternes des trottoirs de Couvin par des pavés de mosaïque. Et ce fut fait ainsi...
Fort de ses compétences et de ses expériences, oeuvrant comme animateur du centre culturel Christian Colle de Couvin qui met un point d'honneur à rassembler citoyens et associations autour de projets fédérateurs, Jean-Michel Caron (qui faisait la "Une" d'un toutes-boîtes de cette dernière semaine) est venu avec cette idée lumineuse d'une parade des lanternes.
Les lanternes sont confectionnées en papier de soie posé sur une armature faite de branches d'osier assemblées par du collant de carrosserie. A l'intérieur, solidement accrochée, une bougie ou, une ampoule led. La technique est simple, accessible, elle accueille tous les imaginaires possibles.

Samedi soir donc, quelque 200-300 lanternes vont ainsi défiler au rythme d'une fanfare exotique, Batuqueria, groupe de percussions  brésiliennes. Départ à 21 h de l'Ecole Saint-Joseph. Le tout est gratuit, festif et se clôturera par un feu d'artifice offert par l'échevinat de la Culture de Couvin et tiré de l'espace des Fonderies. A noter que le parcours, d'environ 1,5 km, sera accessible sans aucun souci de mobilité: poussettes et PMR bienvenues.

Les personnes qui veulent prendre part activement à la parade sont invitées à se vêtir de blanc. Et les personnes qui voudraient porter une lanterne sont invitées à rejoindre les lieux vers 20 h, question d'organisation.

Ce projet est porté par le Centre culturel Christian Colle et le Centre d'Expression et de Créativité Le Kraak. Les deux Maisons de jeunes, le 404 et Les Leus sont partenaires du projet parrainé par le Miroir Vagabond de Bourdon et soutenu par la Fondation Chimay-Wartoise. Bon nombre d'associations et d'institutions couvinoises apportent leur contribution à la réalisation. Et, fiat lux: que la lumière soit!

Renseignements: centre culturel Christian Colle, rue du Pilori 6, 5660 Couvin 060 34 59 56, Jean-Michel Caron caronjeanmich@gmail.com, Annika Lottin bidouillart@hotmail.com

B. TH.

Lien permanent Catégories : A l'agenda, Couvin positif, Couvin: quoi de neuf?, Vie associative, culture, arts 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.