Couvin: les touristes sont-ils bienvenus?

Couvin, qui ne peut que constater le déclin de son potentiel industriel, doit pouvoir compter sur le tourisme pour se redéployer. Le contournement devrait l'y aider, offrant la garantie de davantage de sécurité, d'une plus grande fluidité du trafic. Les camions ne passent plus, les touristes peuvent venir. Encore faudrait-il qu'il y ait suffisamment d'attraits et là Couvin peut mieux faire. Mais surtout que les touristes ne soient pas déroutés par une signalisation... déroutante.

 

Tourisme.jpg"L'Office du Tourisme, c'est où, dites? Bien c'est par là, mais vous ne pouvez pas y aller". Au volant de leur voiture, les touristes préfèreront sans doute déguerpir et reprendre le contournement pour contourner cette bonne ville. L'on rétorquera à l'auteur de cette photo (et au rédacteur de cette note, donc) que le panneau invite les piétons à prendre ce chemin.
Soit. Mais de loin, ça ne saute pas aux yeux.

Une autre bizarrerie interpelle. Les véhicules de plus de 3,5 tonnes ne peuvent plus passer par Couvin, "sauf desserte locale".
Les autocars bondés de touristes à l'affût d'étapes savoureuses ou rafraîchissantes ne peuvent donc pas passer par Couvin pour voir s'il y a quelque chose à voir où à boire. 
La remarque vaut aussi pour les convois agricoles et il y en a dans la région...

Bref, une signalisation cohérente aiderait bien Couvin. Pour l'instant, ce n'est pas le cas! Et si une ville tranquille est un gage de qualité et d'attrait, une ville trop tranquille, c'est une ville morte préfigurant un désert.

BERNARD THEIS

Lien permanent Catégories : Couvin: quoi de neuf?, Economique, social 2 commentaires

Commentaires

  • Bernard,
    La panneau qui interdit le passage des plus de 3,5 tonnes ne concerne-t-il pas le transport de marchandises........donc pas le transport de personnes.......(je fais peut-être erreur ?)
    Michel

  • oui ca doit etre bon ..seulement le transport de marchandises ...

Les commentaires sont fermés.