- Page 4

  • Contournement de Couvin: un recours contre un arrêté d'expropriation datant de 2007

    L'histoire du contournement routier de Couvin se prolonge et les épisodes se suivent et ne se ressemblent pas. Pour rappel, l'invalidation du DAR (Décret de l'Autorité Régionale), l'automne dernier, a ramené le permis d'urbanisme -octroyé en 2009 pour la construction du contournement autoroutier (E420) par l'Est de Couvin- à sa situation d'origine. Soit un acte juridique susceptible d'être contesté par des recours introduits non plus à la Cour Constitutionnelle mais bien au Conseil d'Etat.

    Des citoyens, nommés dans la présente procédure" comme "Namèche et consorts", ne se sont pas privés de cette nouvelle opportunité. Possédant une propriété en partie bâtie riveraine du tracé du contournement, ils s'estiment lésés par le projet, les nuisances qu'il va apporter et par l'indemnité d'expropriation qui leur est proposée et qui ne couvre qu'une partie de leurs biens.

    Un premier recours, au Conseil d'Etat, a été introduit dès que l'invalidation du DAR a été connue.
    Un second l'a été plus récemmment, lorsque l'arrêté d'invalidation du DAR par le Cour Constitutionnelle a été publié au Moniteur belge. Comme on le voit, l'avocat Denis Brusselmans, qui conseille les Namèche aux côtés d'un avocat hutois, a pris toutes ses précautions. Me Brusselmans connaît ce dossier du contournement de Couvin, puisqu'il était déjà conseil des familles de Le Court/TerLinden, les précédents recourants.

    Nous apprenons que, dans le cadre de cette même procédure, un autre recours vient d'être introduit cette semaine: il porte cette fois sur l'arrêté d'expropriation de la propriété Namèche. Un arrêté qui date de l'année 2007 et qui n'aurait jamais été communiqué aux propriétaires concernés. Or, c'est à partir du moment où un arrêté d'expropriation est communiqué aux propriétaires qu'il prend ses effets.

    Particularité de cette nouvelle étape de procédure: elle pourrait faire intervenir une nouvelle juridiction. En effet, si la Région wallonne s'oppose à ce recours contre l'arrêté d'expropriation, c'est la Justice de Paix qui devient compétente. Celle-ci pourrait alors ordonner une indemnité provisionnelle tout en contrôlant la légalité de l'arrêté d'expropriation. Cette Justice de Paix aurait alors la même puissance quje le Conseil d'Etat, et cela pourrait aller jusqu'à l'annulation de l'arrêté d'expropriation.

    L'objectif avoué des démarches entreprises par les "Namèche et consorts" est de faire admettre que le tracé retenu n'est pas le bon et qu'un contournement par l'Ouest de Couvin aurait été moins coûteux, moins pénalisant pour les propriétaires et moins dévastateur. Plus discrètement, on se doute bien que si le montant de la négociation est revu à la hausse de manière satisfaisante pour les propriétaires, ceux-ci arrêteront vraisemblablement les poursuites.

    La Région wallonne se doute de ce vraisemblable. Pourtant, à ce jour, elle n'a pas encore pris contact avec les propriétaires concernés et leurs conseils. Bref, comme nous avons été -trop- souvent amenés à l'écrire, cette Région wallonne fait preuve d'une négligence et d'une incompétence coupables dans ce dossier, traité de manière scandaleusement ridicule depuis le début de son histoire... en 1973.

    BERNARD THEIS

    Lien permanent Catégories : Couvin: quoi de neuf?, Politique locale et régionale 0 commentaire
  • Une nouvelle présentation de l'Agenda du Couvinois

    Soucieux d'améliorer tant son contenu que ses modalités de visites et de consultations, le blog Le Couvinois propose une nouvelle présentation de son agenda des activités et événements.

    L'agenda se trouve dans la suite des blocs de la colonne de droite. L'intitulé des activités y apparait de manière plus claire. L'ensemble des infos vient après deux clics de souris: un premier sur le résumé puis un second, dans le fond (prenez l'ascenseur!) sur "plus d'infos".

    Le blog Le Couvinois accueillera avec bonheur toutes vos remarques et propositions. Et bien sûr, il intégrera dans l'Agenda du Couvinois les renseignements que vous lui communiquerez sur les activités de tous ordres que vous organisez.

    B. TH.

    Couvin positif bandeau bon 2013.jpg

    Lien permanent Catégories : A l'agenda, Pratique, vie quotidienne, bons tuyaux 0 commentaire
  • Couvin, au cinéma ce jeudi soir: zoom sur l'agriculture wallonne

    Ce jeudi 21 février à 20h, le Ciné-Ecran de Couvin accueillera la projection du film (séance unique) "Il a plu sur le grand paysage" en présence de son réalisateur Jean-Jacques Andrien, et de Daniel Coulonval, agriculteur à Vierves et Président de la Fédération Wallonne de l'Agriculture.

    "Documentaire sur le monde des agriculteurs de l’Est de la Belgique qui luttent pour leur survie, « Il a plu sur le grand paysage » est aussi un poème cinématographique sur une Culture paysanne aujourd’hui menacée de disparition... Neuf agriculteurs nous disent ce qu’ils ont sur le cœur... ..."

    Extraits de presse 
    "C'est un cri d'alarme que lance Jean-Jacques Andrien qui suit la lutte paysanne depuis 1962 et la mise en place de la PAC. Pour lui, la crise du lait qu'il nous envoie au visage n'est qu'une prémisse de ce qui risque bien d'arriver à l'ensemble de la population si les citoyens restent aveugles face aux mesures suicidaires en matière d'agriculture. Il a plu sur le grand paysage est à l'image de la réalité qu'il présente. Une réalité qui prend tout son poids dans les interviews des agriculteurs qui craignent pour leur avenir. Leurs larmes et leur silence face à l'inacceptable interpellent le spectateur. Il le pousse dans ses retranchements devant une photographie à couper le souffle."
    Le Soir - MAD (12/9/2012)
    "Pas de résignation, mais la volonté de poursuivre, de lutter même. Le tout dans des paysages admirablement cadrés par un cinéaste n'ayant rien perdu de son œil comme de son éthique."
    Le Vif (Louis DANVERS - 11/9/2012)

    Lien permanent Catégories : Couvin: quoi de neuf?, Economique, social, Justes causes et bonnes solidarités, Politique locale et régionale 0 commentaire