- Page 2

  • Couvin: la grenouille est revenue, elle avait été volée

    Il y a quelques heures à peine, nous avons relaté - lire ici - la disparition de la "grenouille" amusante et colorée qui servait de boîte aux lettres aux occupants du 24, rue de la Ville, Annick Lottin et Jean-Michel Caron. Ils avaient conçu et réalisé cette grenouille en fibre de verre. Installée, elle faisait partie du paysage et était respectée, avec amusement, par tout le voisinage.

    Absents ce week-end de Pentecôte, Annick Lottin et Jean-Michel Caron avaient bien du constater, à leur retour, la disparition de leur grenouille. On l'avait arrachée de son support, sans ménagement.
    Une plainte avait été déposée afin que ce délit soir réparé et puni.

    Mais entre-temps, le voisin, M. Collard, a apporté son témoignage et courageusement pris les dispositions pour que la grenouille soit en sécurité. Dans la nuit de samedi à dimanche, vers 6 heures du matin, il avait été surpris par des bruits suspects dans ce quartier qui, chaque week-end, subit les débordements suscités par la fréquentation des établissements proches. Quatre jeunes, apparemment des  Français, venaient d'arracher la grenouille et l'emportaient. M. Collard a eu la présence d'esprit de suivre discrètement les malfrats qui semblaient très indécis sur le sort qu'ils allaient réserver à l'animal. Finalement, la grenouille a été abandonnée au coin de la Grand'Place, à hauteur du salon de coiffure. Les auteurs du méfait ont quant à eux détalé comme des lapins! Le voisin des préjudiciés a alors récupéré la grenouille et lui a apporté les premiers soins, sa première initiative étant de la mettre en sécurité.

    Il ne lui restait plus, ce mardi, qu'à la restituer à ses propriétaires. Comme nous l'a confié Annick Lottin, la grenouille est maintenant en revalidation. Une fois remise en état, elle sera réinstallée et reprendra son double service: non seulement celui de servir de boîte aux lettres, mais aussi d'apporter une note colorée et amusante dans le quartier.

    B. TH.

    Lien permanent Catégories : Couvin: quoi de neuf?, Faits divers, police, pompiers, Vie associative, culture, arts 0 commentaire
  • Couvin: elle n'amusera plus le facteur, on l'a volée !

    boite aux lettre JM Caron.jpgElle amusait tout le quartier par son originalité, ses couleurs, sa musicalité. Elle titillait la curiosité des passants et touristes, ravis de trouver cette trace de gaité en plein centre d'une petite ville. Depuis ce dimanche matin, il n'en reste qu'une trace de colle, comme tache imbécile de la bêtise humaine.

    On a volé la grenouille que Jean-Michel Caron, artiste autodidacte, avait créée, façonnée et installée sur le pas de sa porte, comme boîte aux lettres... On l'a arrachée de son support, sans aucun respect, sans aucun ménagement. Cela s'est passé dans la nuit de samedi et dimanche, sans doute à une heure où toute la ville se repose d'un sommeil légitime alors que d'autres, désinhibés par les excès du temps, se livrent à des actes dont ils ne mesurent sans doute pas les conséquences.

    Aujourd'hui, au 24 de la rue de la Ville, à la place des sourires que cette grenouille suscitait et du rôle qu'elle pouvait remplir pour le plus grand plaisir du facteur, une tristesse légitime s'est installée. Tristesse et incompréhesion. Dur dur la vie des artistes, quand les efforts qu'ils font pour apporter un peu de couleurs dans la vie quotidienne, sont ainsi réduits à néant au nom de la bêtise!

    Gageons que cette grenouille retrouvera bien vite sa place et sa fonction. Elle manque déjà à tous.

    B.TH.
    Photos empruntées sur Facebook

    boite aux lettre JM Caron trace.jpg

     

    Lien permanent Catégories : Couvin: quoi de neuf?, Faits divers, police, pompiers, Vie associative, culture, arts 0 commentaire
  • Chimay: incendie au Paradis d'Asie: des précisions

    Samedi, Le Couvinois s'est fait l'écho de la relation, sur les sites internet d'organes de presse, d'un incendie survenu au Paradis d'Asie, restaurant/station-service situé chaussée de Couvin à Chimay. Apparenté à la famille sinistrée, Luc Thomé, de Couvin, nous apporte les précisions suivantes: "Etant donné que je suis le beau-père de ma bru, My Dhuyen, fille des exploitants et travailleuse au Paradis D'asie avec ses parents ... Je tiens à préciser : restaurant asiatique , et pas chinois ! Et vietnamien de surcroît ! Explosion due à une fuite de gaz accumulée dans la cave, en provenance du tanker situé à l'arrière du bâtiment. Coussin de gaz , puis explosion à la verticale détruisant d'abord la cuisine et la chambre froide du restaurant-friterie. A deux minutes près , ma belle-fille - enceinte de 7 mois de son second bébé ! - était encore dans la cuisine : heureusement , elle venait de prendre son service dans la pièce à côté , derrière le bar-comptoir du café . Que des dégâts matériels , certes , mais un choc psychologique et mental dur et lourd à vivre , suite aux intenses émotions vécues pendant l'incendie ! Le gaz ? une bombe en permanence !"

    Le Couvinois, qui ne rate pas une occasion de vous dire quoi, rapporte avec plaisir ces précisions.

    B. TH.

     

     

    Lien permanent Catégories : Botte du Hainaut, Couvin: quoi de neuf?, Dans la presse ou à la télé, Faits divers, police, pompiers 0 commentaire