- Page 5

  • Couvin: Hors-cadre, et si le printemps ne revenait pas ?

    Hors-cadre, une autre lecture du cinéma. Projection de " La cinquième saison", ce jeudi 16 mai 2013 à 19h30, au cinéma "L'Ecran" à Couvin. En présence de la réalisatrice Jessica Woodworth. Ce film a été tourné pas très loin de Couvin, à Weillen, en province de Namur.

    Le Centre culturel Christian Colle, le Réseau des Bibliothèques publiques de Couvin et le Ciné-écran.net poursuivent leur cycle de cinéma à Couvin. Quatrième et dernier rendez-vous de la saison 2012-2013: La cinquième saison, un film belge de Peter Brosens et Jessica Woodworth tourné à Weillen, en province de Namur.

    Jessica Woodworth nous fera l’honneur de sa présence afin de présenter son film et de répondre aux questions du public.

    Le film, en résumé

    Une mystérieuse calamité frappe un village belge dans les Ardennes : le printemps refuse de venir. Le cycle de la nature est interrompu. Alice et Thomas, deux adolescents du village, vont se battre pour donner un sens à leur vie dans un monde qui s’effondre autour d’eux.« Que se passerait-il si le printemps ne venait pas ? Après Khadak en Mongolie et Altiplano au Pérou, nous avons choisi de tourner le dernier volet de notre trilogie là même où nous vivons, en Belgique. Dans La Cinquième Saison, la nature, en signe de protestation, reprend son pouvoir sur l’espèce humaine. Une situation alarmante qui provoque l’implosion d’une communauté villageoise. Rescapés du naufrage, quelques âmes réussissent à s’échapper. Leur sort reste inconnu ».
    Lieu : Ciné-écran.net, place Général Piron à Couvin.

     

    PAF : 6€, art27.

     

    Infos : Centre culturel Christian Colle - 060 34 59 56.

     

    Pour voir la bande-annonce du film, cliquez ici.

     

     

    Lien permanent Catégories : A l'agenda, Couvin positif, Couvin: quoi de neuf?, Vie associative, culture, arts 0 commentaire
  • Couvin: au conseil communal du 16 mai

    Le Conseil communal de Couvin se réunit en séance publique jeudi prochain, le 16 mai, à l'Hôtel de Ville, Grand'Place, à 20 heures. Après le vote des budgets qui constituait l'essence même de la précédente séance, en avril dernier, l'ordre du jour de cette future séance apparaît bien "routinier".

    Au chapitre des marchés, il sera notamment question de l'acquisition de 78 vestes et 96 pantalons pour le service d'incendie. La dépense est estimée à 22.440 € et sera effectuée via la centrale d'achat du ministère de l'Intérieur. Plus loin dans la succession des points du programme de la soirée, il sera encore question du service d'incendie: dans le cadre d'un appel aux candidats en vue du recrutement de 9 sapeurs-pompiers volontaires, il s'agira de déterminer les modalités des examens (constitution du jury, programme des examens, etc.). 

    Au rayon police, la Ville de Couvin souhaite implanter un parking pour personnes à mobilité réduite dans les Allées.

    Des questions de chasses, d'ordres du jour d'assemblées générales, de désignation de représentants communaux dans diverses sociétés, complètent le menu de la soirée.

    B. TH.

    Lien permanent Catégories : A l'agenda, Couvin: quoi de neuf?, Pratique, vie quotidienne, bons tuyaux 0 commentaire
  • L'Uni-Vert Festival 2013: belles lumières, belles sonorités

    UniVert2013 album003.JPG"Le Couvinois" aime l' Uni-Vert Festival. Raisons objectives: une bonne organisation, un cadre exceptionnel, une programmation réfléchie qui laisse davantage de place à la "variété" et à la qualité (plutôt que la renommée) et l'alternance entre les genres, un respect des festivaliers, des musiciens, un sens de l'accueil qui sent bon la convivialité chère au pays de Couvin. Raisons subjectives: on y rencontre des tas de copains, le choix de bières est amusant, une belle place est réservée aux associations locales. On y sent la créativité, la bonne humeur, le fun, la nature...

    Et si vous ajoutez à cela le soleil, vous avez une idée de ce qui fut l'édition 2013 de l'Uni-Vert Festival, cinquième du nom et troisième édition dans le Domaine Saint-Roch.

    Côté musique, les festivaliers n'auront rien entendu de mauvais, ni de décevant. Toutes les prestations scéniques furent de qualité. Depuis la fraîcheur de Bitch Run jusqu'à la richesse musicale fine et musclée de Beautiful Badness, il y avait de quoi satisfaire les oreilles les plus averties et les plus exigeantes. Comme quoi il n'est pas nécessaire de payer très cher de grands noms pour s'assurer une programmation de qualité.

    Le Couvinois vous propose de revivre ce Festival en images, à travers un album de photos. (à droite de votre écran ou cliquez ici). Nous vous conseillons d'afficher les photos en diaporama, ou en "full size".

    Attention: toute personne a droit à son image et au respect de sa vie privée, même dans un endroit d'accès public. Aucune photo n'a été prise dans le but de montrer telle ou telle personne, les images n'étant présentées que pour l'action et l'ambiance. Aussi, toute demande de retrait de photo de l'album de la part de personnes qui y ont été photographiées (ou de leurs-ayant droit dans le cas de mineurs d'âge) sera honorée et les photos retirées.

    BERNARD THEIS

    Lien permanent Catégories : Belles images, Couvin positif, Couvin: quoi de neuf?, Vie associative, culture, arts 0 commentaire