A l'agenda - Page 7

  • Couvin: Zélie amène des changements (temporaires) au sein du conseil communal

    Avec la naissance de la petite Zélie issue de son union avec Grégory Pire, l'échevine Marie Depraetere bénéficie d'un congé parental aussi légitime que légal. Elle doit donc être remplacée, tant comme échevine que comme conseillère communale. C'est à l'ordre du jour du Conseil communal couvinois du 27 novembre.

    Perot Marie-José.jpgHeureuse maman, Marie Depraetere, échevine (cdH) des Affaires sociales, du PCS, du Plan HP, de la gestion des incivilités, de la mobilité, de l'énergie et des peines alternatives laisse sa place d'échevine et de conseillère communale pendant son congé parental du 3 novembre 2014 au 22 février 2015. Sa remplaçante en qualité d'échevine sera Marie-José Perot, conseillère communale expérimentée puisqu'en exercice depuis plusieurs mandatures.
    C'est le Peschois Olivier Robin qui fera son entrée en qualité de conseiller communal.
    Les prestations de serment et installations se dérouleront en début de séance publique du conseil communal du jeudi 27 novembre à partir de 18h à l'Hôtel de Ville.

    Les prestations de serments ne constitueront pas les seuls points de l'ordre du jour. Il sera notamment question de subsides, aux comités des fêtes des villages et aux associations oeuvrant dans le domaine socio-culturel. Le chapitre des finances intégrera également les modalité du "transfert de compétences" à la Zone de secours DINAPHI qui chapeautera désormais les services d'incendies de l'arrondissement.

    Une taxe sur la force motrice sera décidée.
    Au rayon des travaux, on s'attendra à diverses décisions portant sur les chantiers:  aménagement d'une liaison piétonne à la chaussée de Roly à Mariembourg, rénovation du site Courthéoux à Couvin.

    Des marchés sont à conclure: achat de cellules de colombarium et de matériel de cimetière, de machines et matériel d'équipement, de matériel divers pour les cours communaux de promotion sociale et pour les écoles communales et, enfin, de matériaux de voirie.

    La culture, l'urbanisme et les "divers" clôtureront cette réunion à laquelle tout citoyen peut assister.

    BERNARD THEIS
    (photo: archives B. TH.)

    Lien permanent Catégories : A l'agenda, Couvin: quoi de neuf?, Politique locale et régionale 0 commentaire
  • Couvin: l'Uni-Vert Festival de retour après un an de silence!

     

    La sixième édition de l'Uni-Vert Festival se déroulera le 2 mai prochain au Domaine Saint-Roch, après une année de "repos" des organisateurs: la cinquième édition s'était en effet déroulée en 2013. Trois grandes idées animent les organisateurs de ce festival: offrir une scène professionnelle aux groupes émergents; l'écologie et l'environnement, les prix démocratiques. Les groupes et artistes intéressés pour une prestation scénique sont invités à poser leur candidature.

    vidange  20110423 038 .JPGL'Uni-Vert Festival ne s'était pas déroulé en 2014. Il revient de plus belle en 2015 et l'on saluera ce retour avec bonheur. Ce festival est bien sympathique, baigné d'une fraîcheur qui le distingue des "grands festivals" s'il en est. Pas de vedettariat surdimensionné, pas de matériel mégalomaniaque, mais une belle efficacité.
    Trois principes guident les organisateurs.
    D'abord, proposer une scène professionnelle à des groupes émergents, avec sono et lumières adéquates et les professionnels pour les manipuler.
    Ensuite, adopter une attitude écologique par des toilettes sèches, des tickets en bois, des affiches en papier recyclé, des gobelets réutilisables... L'Uni-Vert Festival profite également du dispositif du Domaine Saint-Roch, pourvu notamment d'une turbine hydro-électrique.
    Enfin, pratiquer une politique de prix démocratiques: le prix d'entrée ne dépasse pas cinq euros et les boissons et nourritures restent à prix abordables et l'eau, le parking et le camping sont gratuits.
    Ajoutons que l'Uni-Vert Festival fait preuve d'une ouverture d'esprit intéressante, en offrant aux associations locales la possibilité de se faire connaître dans un "village associatif".

    Rendez-vous donc le 2 mai 2015 pour la sixième édition. Les candidatures sont ouvertes pour les groupes et artistes qui souhaiteraient se produire sur scène. Les organisateurs feront tout pour obtenir des subsides et offrir un vrai cachet aux musiciens retenus. Si cet objectif n'est pas atteint, les artistes auront la garantie d'un catering et d'un défraiement, ainsi que celle d'une bonne ambiance dans des conditions techniques optimales.

    Les candidatures sont ouvertes et le seront jusqu'au 15 janvier 2015. Tous les groupes/artistes, retenus ou pas, recevront une réponse à partir du 15 février.

    Un site internet livre quelques informations: http://www.univertfestival.be (vous pouvez cliquer sur  ce lien hypertexte pour un accès direct. Les infos, renseignements, conditions sont disponibles sur demande adressée à info@univertfestival.be.

    B. TH.

    Lien permanent Catégories : A l'agenda, Couvin positif, Couvin: quoi de neuf?, Vie associative, culture, arts 0 commentaire
  • Couvin: un cours de tango argentin dès janvier, avec le Centre Culturel

    Déjà présent sur la piste de danses avec l'atelier de danses folk et sur le terrain de la musique avec des cours d'accordéon diatonique, le Centre Culturel Christian Colle de Couvin étend son offre d'activités, avec cette fois un cycle de cours de tango argentin. Ce cycle comprendra six vendredis soir, de 20 à 22h, les 9 et 23 janvier, 6 et 20 février, 20 mars et 10 avril 2015. Avec la complicité d'une danseuse-professeure de réputation internationale, Aurore Chadoin, ces cours seront donnés en la salle du centre culturel, Grand'place à Couvin.

    La compétence et l'imagination de l'équipe du Centre Culturel Christian Colle font merveille. A côté des activités artistiques, des ateliers de photographie, de danses ou de musiques, voilà qu'est proposé un cours de tango argentin, à raison de six soirées de vendredis dès janvier 2015. On peut s'y inscrire dès à présent.

    Le tango argentin est la forme de cette danse la plus pratiquée dans le monde, de sorte que le qualificatif "argentin" (ou son qualificatif d'origine: rioplatense) devient superflu. Ce tango que l'on découvre très physique voire sensuel, se danse en couple. S'il peut reposer sur un "pas de base" que l'on enseigne aux débutants, c'est avant tout une danse d'improvisation: les deux partenaires se déplacent ensemble vers une direction impromptue en fonction de la musique et de l'espace disponible. Les mouvements naturels des corps, l'aisance donnée au poids de ceux-ci, sont les atouts qui permettent de vivre et d'apprécier la beauté de cette danse dont les origines sont associées à la douloureuse époque de l'esclavage.

    Les participants aux cours couvinois bénéficieront du savoir, de la compétence et de l'expérience d'Aurore Chadoin, qui a fait son métier de la danse et de son enseignement. Sa réputation est internationale et sa danse magnifique, comme le dévoile la vidéo ci-dessous (source: YouTube).

    Cours de tango argentin à Couvin: en pratique

    Dates: 9 et 23 janvier, 6 et 20 février, 20 mars et 10 avril 2015.
    Heures: de 20 à 22 heures.
    Participation  aux frais: individuelle de 90 € les six cours; par couple, 150 € les six cours.
    Remarque: le cours se déroulera sous réserve d'un nombre d'inscriptions suffisant.
    Inscriptions, infos: Centre Culturel Christian Colle, Couvin, 060 34 59 56. veronique.herbert.ccccc@gmail.com

    B. TH.

    La vidéo

     

     

    Lien permanent Catégories : A l'agenda, Couvin positif, Couvin: quoi de neuf?, Vie associative, culture, arts 0 commentaire