Botte du Hainaut - Page 4

  • Pénuries d'électricité: voilà pourquoi le sud-ouest de l'Entre-Sambre et Meuse n'est pas concerné

    Les communes  de Chimay, Momignies et quelques villages du sud et de l'ouest de l'entité de Couvin n'ont rien à craindre de l'hiver. Leurs habitants verront clair, ils auront chaud et pourront continuer à regarder la télé ou écouter la chaîne stéréo en toute quiétude. Les coupures volontaires de courant, issues d'une  pénurie d'électricité ne seront pas pour eux.

    Les communes de Chimay, Momignies et une partie de l'entité de Couvin ne seront pas concernées par les (éventuels) délestages issus d'une pénurie d'électricité. Pas de black-out donc. Pourquoi? Tout simplement parce que ces lieux ont le privilège -puisqu'ici, c'en est un- d'être alimentés en électricité par le réseau français. Et les Français ne sont pas concernés par cette menace. Pourquoi? Tout simplement parce que le problème de l'électricité n'a pas été mal géré.

    "Le Couvinois", le  blog qui vous dit quoi que vous êtes en train de consulter là présentement, est d'avis que l'électricité a été mal gérée dans notre pays. Entre les partisans inconditionnels du tout-nucléaire et les partisans non moins inconditionnels du tout-énergies renouvelables, le déclic ne s'est pas fait, le courant n'est pas passé. Décidant la sortie (justifiée selon Le Couvinois) du nucléaire, nos dirigeants auraient du prévoir de quoi le remplacer et mettre en œuvre activement et sans toutes ces tergiversations, et avec mesure, discernement et réflexion, un programme de dispositifs d'énergies alternatives. L'éolien peut-être, tenant compte des caractéristiques, notamment paysagères, des régions convoitées; la biomasse, hautement plausible dans les zones rurales; les initiatives originales, audacieuses et efficaces, telles celles lancées par Fernand Platbrood à Cul-des-Sarts.

    En attendant, voilà où on est... Encore bien que Chimay, Momignies et (une partie de) Couvin sont proches de la France.

    Un article paru dans L'Avenir résume et détaille bien cette situation. En voici le lien: http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20140903_00523135

    BERNARD THEIS

    Lien permanent Catégories : Botte du Hainaut, Couvin: quoi de neuf?, Dans la presse ou à la télé, Politique locale et régionale, Pratique, vie quotidienne, bons tuyaux 2 commentaires
  • Chimay: le "Vent du Nord" souffle à nouveau ce mercredi

    Le Vent du Nord souffle à nouveau ou le Dragon de Chimay est de retour... On se souvient de cette bonne surprise venue du Québec, en septembre de l'année passée, sur le kiosque posé sur la place de Chimay. Le groupe, puisqu'il s'agit bien d'un quatuor interprétant de la musique et des chansons inspirées de la tradition québecoise, revient à Chimay où il fera étape entre le festival folk de Dranouter près de Ypres et la ville de Sion en Suisse.
    Rendez-vous donc ce mercredi 6 août sur la place de Chimay pour écouter ce groupe de renommée internationale, qui vous invitera à la danse. Car on résiste très difficilement à ne pas bouger à l'écoute de la vielle,  de la guitare, de la basse, du violon, du mélodéon ou de l'accordéon diatonique, et du chant, le tout rythmé par le battement des pieds, spécialité des musiciens folk du Québec, aussi savoureuse que leur accent. C'est d'autant plus agréable qu'ils chantent en français. C'est l'fun...

    Mais au fait, quel bon vent amène le Vent du Nord à Chimay? A la base du concert, Brigitte Macq et Guy Devresse, qui avaient l'habitude d'aller écouter le groupe. Et le couple d'inviter les quatre Québecois à aller jouer à Chimay. A l'impossibilité annoncée au départ s'est imposée une circonstance fortuite: l'éruption du volcan Eyjafjöll les a en effet contraints à prolonger leur séjour en Belgique. Et ils sont passés, "en touristes" à Chimay, ils ont vu le château, entendu les histoires de sorcières, de prince enfermé... Et goûté la trappiste avant de repartir.

    L'année suivante, c'est à Glasgow que Brigitte Macq et Guy Devresse ont revu le Vent du Nord. Et les Québecois leur avaient réservé une surprise: une chanson issue de leur découverte de la cité chimacienne, intitulée "Le Dragon de Chimay" (cliquez pour voir et entendre).

    Le Dragon de Chimay est donc de retour ce mercredi 6 août, poussé par ce Vent du Nord enthousiaste et mélodique. La soirée commencera à 19h, par une première partie assurée par Don qui Chante. Le Vent du Nord est annoncé pour 20h30. C'est gratuit!

    B. TH.

    Lien permanent Catégories : A l'agenda, Botte du Hainaut, Vie associative, culture, arts 0 commentaire
  • Chimay: un jeune homme (26 ans) de Rièzes se tue sur la chaussée de Mons

    Ce vendredi (ce 1er août) vers 5h45, un accident mortel s'est produit sur la chaussée de Mons, à Chimay, dans le virage  au niveau de la station de contrôle technique. Un jeune homme de Rièzes, à bord d'une voiture Alfa Roméo a raté ce virage. Au cours de sa triste embardée, le véhicule a heurté les barrières de sécurité. La violence du choc a laissé peu de chances de survie au jeune conducteur riézois.

    Les pompiers et les secours de Chimay sont intervenus en vain. La police locale Botha a averti le parquet de cet accident mortel.

    Les sites web des deux principaux journaux régionaux relatent cet accident, sur base des premières informations recueillies. Voici les liens pour accéder aux articles.

    Sudinfo (Sudpresse):
    http://www.sudinfo.be/1069104/article/2014-08-01/chimay-un-jeune-homme-de-26-ans-se-tue-en-manquant-un-virage-sur-la-chaussee-de

    L'avenir.net:
    http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=dmf20140801_00509211

     

    Lien permanent Catégories : Botte du Hainaut, Faits divers, police, pompiers 0 commentaire