Economique, social - Page 4

  • Couvin: la patinoire de glace ne laissera pas de marbre les Couvinois et les visiteurs

    Une vraie patinoire de glace, du jamais vu à Couvin! C'est pourtant ce qu'Ulrich Bartolas, le président de l'Association des Commerçants du Grand Couvin, n'est pas peu fier d'annoncer, reflétant l'attitude dynamique et positive que les Couvinois doivent donner de leur entité. La patinoire installée sur la place Général Piron à Couvin et le marché de Noël posé sur la place Marie de Hongrie à Mariembourg, sont les deux activités-phares de la fin d'année qui approche. Ces deux activités résultent d'un large partenariat public-privé-associatif, réunissant l'Association des Commerçants, la Ville de Couvin, les entreprises locales via le GECO, les clubs de football et de basket. L'hiver sera chaud dans le Couvinois!

    D70s  20141106 021 .JPG"La région de Couvin souffre économiquement et les médias en donnent souvent une image noire. Couvin, c'est trop souvent le charroi, le contournement, les affaires, les entreprises sinistrées. Il est temps de faire des activités sympathiques, de dynamiser, de rendre le sourire aux citoyens et de donner une image positive." Ainsi parle Ulrich Bartolas, le président de l'Association des Commerçants du Grand Couvin, s'exprimant au sein d'une large "coalition" rassemblant la Ville de Couvin via son Collège communal, les commerçants, les entreprises de la région via le GECO (Groupement Economique du sud de l'Entre-Sambre et Meuse), les clubs de football et de basket et les partenaires médias.

    Deux activités d'ampleur sont donc organisées en cette fin d'année.

    Marché de Noël à Mariembourg les 28, 29 et 30 novembre

    Organisé via une société extérieure et patronné par un grand média radio-télé, le marché de Noël proposé en 2013 à Mariembourg a connu un véritable succès: 12.000 personnes et une satisfaction unanime imposant la redite. Mais la désaffection de cette société extérieure a amené à envisager d'autres partenariats. C'est donc vers les clubs sportifs présents sur Couvin et/ou Mariembourg que l'Association des Commerçants du Grand Couvin s'est tournée. La réponse positive ancre l'activité localement. Une trentaine de chalets seront installés sur la place Marie de Hongrie, autour d'un bar aux allures d'orangerie où l'on pourra déguster des produits de circonstance, comme des huîtres et du champagne. Une décoration originale, des animations musicales, des exhibitions de danses égaieront le marché offrant une grande variété d'objets et de produits. L'Association des Commerçants rappelle qu'elle est de toute l'entité de Couvin, comme en témoigne son site internet http://5660.eu (cliquer), 5660 n'étant autre que le code postal en vigueur dans toute l'entité.

    Précisons que l'organisation du marché à Mariembourg n'empêche pas la tenue du marché de Noël de Couvin, qui reste organisé aux  dates convenues.

    De la glace pour de la glisse

    Une vraie patinoire de glace: ça ne devrait pas laisser de marbre les Couvinois, les visiteurs et les touristes. Entièrement couverte par un chapiteau transparent, complétée par un hall d'accueil de 120 m² "en dur" doté d'une cafeteria, la patinoire, offrant une piste glissante de 25 m sur 10, sera inaugurée le vendredi 12 décembre et son activité sera maintenue jusqu'au 18 janvier 2015. Soit cinq semaines non-stop. Contrairement aux décisions prises par certaines villes (Marche-en-Famenne notamment), la "menace", fut-elle réelle, de black-out énergétique n'a pas refroidi l'Association des Commerçants et le Collège communal (et à ce niveau, tout particulièrement l'échevin Eddy Fontaine) qui gardaient ce projet au frigo depuis quelque cinq ans.
    Cette patinoire sera l'occasion d'animations diverses: on annonce une démonstration de patinage artistique et une prestation de hockey sur glace. Des soirées à thèmes sont aussi prévues et la patinoire s'ouvrira volontiers à des rencontres d'entreprises.

    La présence de la patinoire répondra également à un objectif social. A l'instar des cours organisés à la piscine et avec la complicité des services de l'échevine Laurence Plasman, des séances de gymnastique seront organisées à la patinoire, à l'attention des écoles de la région, pour un prix ne dépassant celui que les enfants paient pour le bassin de natation.

    Ces deux grandes activités ont été présentées au cours d'une conférence de presse où les président et échevins précités, le bourgmestre Raymond Douniaux, l'échevin des travaux Maurice Jennequin, les présidents du foot (Axel Quaetert) et du basket (Bernard Gauthier), et le responsable de Couvin.com Didier Bolle ont pris la parole. Tous se sont réjouis de la force et du dynamisme insufflés dans ce partenariat de fin d'année.

    En savoir plus et contacts

    Couvin.com, le Facebook de l'Association des Commerçants, le site 5660.eu diffuseront l'information quasiment en temps réel: disponibilités, possibilités de réservations. Pour tout les contacts, les demandes de réservation pour le marché et la patinoire, une adresse de courriel est ouverte: secretariat@5660.eu (clic).

    BERNARD THEIS

    Lien permanent Catégories : A l'agenda, Couvin positif, Couvin: quoi de neuf?, Economique, social, Politique locale et régionale, Sports, Vie associative, culture, arts 0 commentaire
  • Couvin et sud de l'Entre-Sambre et Meuse: avant d'aller à la déchetterie, pensez à la donnerie !

    Un objet vous encombre, vous ne demandez qu'à vous en débarrasser. Votre pensée lorgne alors vers la poubelle la plus proche ou le parc à conteneurs de votre coin, la déchetterie locale. Et pourquoi ne pas plutôt penser à une "donnerie", et donc à donner cet objet dont vous ne vous servez plus et qui est peut-être utile, voire indispensable, à quelqu'un d'autre ?

    Une "donnerie", c'est l'idée que Toine Toine et Amande Ginette viennent de lancer via un groupe "C'est à donner près de chez vous (Sud Sambre et Meuse)" sur le bien connu réseau social dénommé Facebook. Voici le lien: https://www.facebook.com/groups/689733107782608/.

    Ces deux jeunes imaginatifs et citoyens imprégnés d'idéaux de solidarité suggèrent de donner, d'échanger, plutôt que de jeter. A peine créé, le groupe réunit déjà plusieurs dizaines de membres séduits par l'idée de participer à une suggestion autant écologique que citoyenne. On le dit toujours: le meilleur déchet, c'est celui qui n'existe pas. Dans ce cas-ci, le déchet n'existe plus, puisqu'il devient un don.

    Ce groupe n'est pas une brocante, ni un commerce: pour cela, d'autres groupes, institutions ou services, existent, dans ou en-dehors des réseaux sociaux. Ceci, c'est une "donnerie".

    Si vous pensez que l'idée est juste et bonne, devenez membre du groupe: https://www.facebook.com/groups/689733107782608/.

    B. TH.

    Lien permanent Catégories : Couvin positif, Couvin: quoi de neuf?, Economique, social, Justes causes et bonnes solidarités 0 commentaire
  • Couvin: bientôt de nouveaux locaux pour l'administration communale ?

    Couvin compte bien bénéficier de subsides européens pour améliorer le confort, le cadre de vie ou l'emploi des habitants de l'entité, dans l'esprit d'un "Couvin, porte de France". S'ils sont accordés, ces subsides du FEDER-FSE (Fonds Européen de Développement Régional-Fonds Social Européen) pourraient notamment permettre à l'administration communale couvinoise de bénéficier de nouveaux locaux.

    Les citoyens couvinois ont pu le lire dans la dernière livraison de Couvin.be, soit dit en passant au choix des lecteurs, le bulletin d'information communale ou le manuel de valorisation des membres du Collège communal: il y a des projets à Couvin, ce qui a été ensuite confirmé par un communiqué du BEP, le Bureau Economique de la Province de Namur.

    Une extension du parc industriel de Mariembourg est prévue, même si cela fait des années qu'on en parle. Tellement d'années que l'on est en droit de se demander pourquoi cette extension n'est pas encore réalisée. C'est urgent, puisque ce projet, quand il sera réalisé, pourrait amener quelque 260 emplois.

    Un autre projet réside dans l'aménagement d'une entrée de ville digne de ce nom, opéré dans la foulée de deux réalisations: le contournement de Couvin et la transformation du site Gare de Couvin/Chantier Patigny/Zoning Couvinoise. Un artère urbaine conviviale, aérée et de belle présentation serait aménagée. Ce projet avait été annoncé il y a quelques mois, dans le cadre de la modification du Plan Communal d'Aménagement de cette vaste zone (PCA n°4). Ce projet s'inscrit en outre dans la perspective d'un aménagement de la traversée routière de Couvin.

    Enfin, un troisième projet est plus inattendu: l'aménagement d'une nouvelle construction pour abriter l'administration communale couvinoise. Un aménagement que l'on peut considérer comme justifié: à l'avenue de la Libération, les locaux actuels, décentrés, sont issus d'une rénovation d'un bâtiment industriel ancien et peu adapté aux exigences d'une administration communale moderne. Ils ne peuvent concrétiser les intentions d'économies d'énergie, ni garantir un accès correct aux personnes à mobilité réduite.
    Le lieu de cette peut-être future administration n'est pas révélé. Mais tout lecteur-citoyen peut interpréter la signification des propos, rapportés dans Couvin.be, de Benjamin Calice, président du CPAS doté de compétences scabinales en matière notamment d'aménagement du territoire: "Le futur emplacement n'a pas été choisi par hasard. Situé à proximité de la place du centre-ville mais également de l'Eau Noire, il contribuerait à la revalorisation de l'entrée nord de Couvin dans un espace vert qui a été assaini il y a un peu plus de dix ans et permettant également de fare renouer les citoyens et les touristes avec l'eau comme élément vecteur de dévelopement humain et économique."

    Le programme FEDER-FSE porte sur les années 2014-2020. Le projet couvinois est ambitieux, puisqu'il est estimé dans son ensemble à quelque 25-30 millions €. Malgré ce montant, l'opération pourrait ne couter que très peu (voire rien) à la commune de Couvin, compte tenu des mécanismes de subventions conjointes Europe-Région wallonne.

    Avec l'accompagnement du BEP, une "task force" formée d'experts va examiner l'ensemble des dossiers couvinois, de manière à rendre un avis au Gouvernement wallon à la fin de l'année ou au début 2015. Décision européenne suivra. Espérons-le.

    BERNARD THEIS

     

    Couvin 4 juillet 2009 balade centre culturel et photos 050.JPG

    L'eau, comme vecteur de développement humain et économique: une pensée qui coule de source

    Lien permanent Catégories : Couvin positif, Couvin: quoi de neuf?, Economique, social, Politique locale et régionale 1 commentaire