Gens d'ici et d'ailleurs - Page 7

  • "Ivan Ivanov, Sa 25e heure": une "tranche de vie", un regard humain sur un personnage hors du commun (avec vidéo)

    Maurice Ivan Iva montage.JPGA force de bourlinguer dans tout le sud de l'Entre-Sambre et Meuse, promenant sa plume et son inséparable carnet de notes à l'affût du récit, Maurice Vandeweyer ne peut que récolter les bons mots, qui sont aussi les bons prétextes à offrir des "tranches de vie", saveur régionale en prime. Il nous en propose une nouvelle et belle illustration avec son livre "Ivan Ivanov, Sa vingt-cinquième heure", qui vient de paraître. Ce livre, basé sur l'existence d'un personnage, Ivan Ivanov, dont le passage n'est pas resté inaperçu dans la région Couvin-Chimay, est maintenant disponible dans de nombreux magasins. C'est aussi un regard neuf, ressenti et vécu, à propos d'un problème significatif de notre temps.

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Couvin positif, Couvin: quoi de neuf?, Gens d'ici et d'ailleurs, Vie associative, culture, arts 0 commentaire
  • Les Alfers 2013 récompensent le Domaine Saint-Roch

    Couvin parc St-Roch 6.JPGDecernés chaque année par la Province de Namur, en collaboration avec le BEP, les Alfers récompensent les entreprises qui portent haut les couleurs namuroises.

    Si le grand prix de cette 29e édition a été attribué à Coris Bioconcept, on se réjouira -"cocorico couvinois"- que le Domaine Saint-Roch de Couvin, propriété de M. et Mme Philippe et Brigitte Roisin-Stouffs, a été gratifié du Prix de l'Entreprise responsable dans l'optique de gestion environnementale.

    Cela n'étonne pas. Le couple couvinois met un point d'honneur à valoriser et développer le patrimoine non seulement architectural, mais aussi environnemental de ce magnifique site pourtant d'origine industrielle.

    B.TH.
    Photo d'archives B.TH.

    Lien permanent Catégories : Couvin positif, Couvin: quoi de neuf?, Gens d'ici et d'ailleurs, Histoire et patrimoine 0 commentaire
  • La cinquième saison: le printemps ne vient pas. Mais les mots, si...

    Dans la foulée de l'info que Le Couvinois vient de diffuser sur la projection, ce jeudi, du film "La Cinquième Saison", Annette Canard, fidèle fan de ce blog couvinois, a posté un poème portant le même titre.

    Ecrit en janvier de cette année, on peut le lire sur www.laissedire.net

    Nous prenons la liberté de le publier ici. C'est bien pensé et joliment écrit!

    La cinquième saison

     

    Mon rituel

    De conquérir

    Le merveilleux

    Est ébranlé.

    L’effroi me gagne.

    Un mauvais rêve

    Sculpté dans une abominable fable

    Me peint l’apocalypse.

    L’hiver expire,

    Le printemps se rebelle

    Et

    Refuse de renaître.

    Les astres se sont éteints,

    Le firmament endeuillé se nappe d’ocre.

    Les arbres,

    Les fleurs

    Brisent leur chaîne.

    Nos butineuse se sont envolées vers le néant,

    Nos oiseaux ont fui vers d’autres cieux,

    Nos papillons ont pris d’autres vents,

    Et

    Nos libellules d’autres flots.

    L’âme de la terre s’est retirée.

    Le cycle de vie

    Est figé,

    Rompu.

    Nos oratoires sonnent le glas,

    Nos esprits le tocsin.

    La grande faucheuse musarde,

    Se faufilant partout

    Patientant sagement,

    La moisson des terriens.

    Une mosaïque d’images grandioses,

    Printanières

    Se bouscule dans mes pensées.

    Mon regard avait oublié,

    Ma peau avait gommé,

    Tout simplement

    Combien ma terre était olympienne.

    Nous avons ignoré sa toute puissance,

    L’avons exploité sans vergogne

    Et

    Il faut que je lui fasse mes adieux.

    Un vieillard à barbe argentée

    Et

    Toge blanche

    Annonce la fin des temps.

     

    Annette Canard - 01/2013

     

    Lien permanent Catégories : Arrondissement de Philippeville, Couvin positif, Couvin: quoi de neuf?, Gens d'ici et d'ailleurs 0 commentaire