Le Débablaton(c) - Page 2

  • Interdire une pièce de théâtre dans l'église de Brûly-de-Pesche, est-ce bien raisonnable ?

    débat,église,théâtre,

    Le Débablaton, espace de parole libre du blog Le Couvinois (celui qui vous dit quoi) lance le débat sur un sujet qui fait polémique dans l'entité couvinoise...

    Les faits: La troupe théâtrale "Amis Parcours" aurait voulu jouer sa pièce "La Maison de Carton" dans l'église de Brûly-de-Pesche. Pourquoi justement cet endroit? Tout simplement parce qu'à Brûly-de-Pesche, l'église est le seul endroit d'une certaine capacité d'accueil d'un village qui porte encore des traces bien tangibles de la présence nazie dans nos contrées. "La Maison de Carton" justement, relate l'histoire d'une famille autrichienne pendant la période 40-45. Hitler arrive au pouvoir et, au sein de cette famille, la montée d'Hitler suscite des avis mitigés. Les opposants à Hitler vont chercher à convaincre l'autre frange de la famille. La pièce est didactique. Elle dénonce.
    Seulement, voilà. Le curé desservant Brûly-de-Pesche, ainsi que la Fabrique d'église, refusent d'accueillir la pièce dans l'église du village, malgré l'insistance de la Commune de Couvin, qui finance ladite-Fabrique. Motifs invoqués pour ce refus: l'installation électrique est trop faible et le sujet de la pièce ne convient pas pour un lieu de culte.

    Un avis: il est facile de répliquer au motifs invoqués. Tout problème d'installation technique ou électrique trouve généralement une solution par l'apport de compétences appropriées. Le sujet de la pièce, dit-on, ne convient pas pour un lieu de culte. mais comment expliquer, alors, que cette même Fabrique, a accepté le tournage de séquences filmées par une chaîne de télévision, avec même des acteurs et figurants portant des uniformes nazis?

    Les attitudes posent questions... Celles  qui vous sont présentées ci-dessous, et que Le Débablaton vous invite à débattre, ne sont pas limitées. D'autres questions peuvent être posées, d'autres idées émises, d'autres réponses formulées... Le Débablaton cherche, comme on dit, à faire avancer les choses, à indiquer à ceux qui dirigent ce que peuvent penser les hommes, habitants et citoyens. Il ne s'agit pas non plus, de revendiquer un anticléricalisme obtus ou de manifester un catholicisme intégriste. Et le Débablaton pose comme hypothèse que le sujet ne peut être considéré comme tabou.

    Questions, parmi d'autres:

    -De la part de la troupe "Amis Parcours", est-ce légitime ou pas de souhaiter jouer sa pièce dans cette église ou dans un lieu de culte?
    -Est-ce légitime ou pas, de la part de la Commune d'insister pour que cette pièce puisse être jouée à l'endroit indiqué?
    -La Fabrique d'église a-t-elle le droit de refuser? Ne devait-elle pas tenir compte qu'une église est un lieu public dont le maintien et le fonctionnement ne sont possibles que grâce aux deniers publics?
    -Est-ce admissible ou pas que la Fabrique d'église porte un jugement sur cette pièce, sans l'avoir vue et sans avoir honoré l'invitation de la troupe d'assister à une de ses représentations?
    -Est-il normal ou pas que des églises sans valeur patrimoniale  continuent à être financées par les deniers publics alors que les pratiquants sont de moins en moins nombreux?
    -De manière générale, est-il normal ou pas que le public finance les cultes, alors que ceux-ci traduisent des convictions d'ordre privé?
    -Ne pourrions-nous pas choisir la destination de nos impôts, comme cela se fait dans certains pays?
    -Les religions n'ont-elles pas trop de pouvoir dans notre pays?
    -... Etc, etc.

    A vous la parole. Exprimez-vous. Donnez votre avis, posez vos questions. Débattons, Débablaton!
    Pour ce faire, utilisez le formulaire de commentaire sous ce texte (c'est la meilleure méthode) ou envoyez un mail à bernard.theis@skynet.be.

    A vos claviers!

     

     

    Lien permanent Catégories : Le Débablaton(c) 0 commentaire
  • Brûly-de-Couvin: bientôt une salle de jeux, futur "Las Vegas"

    Bandeau Débablaton.jpg

     

    Le Conseil communal de Couvin a adopté jeudi dernier un accord de principe préalable à une convention à signer avec une société spadoise en vue d'ouvrir une salle de jeux de hasard. La perspective du contournement et la proximité de la frontière franco-belge motivent vraisemblablement les promoteurs. Côté communal, on évoque l'absence de nuisances sonores et les rentrées financières issues de l'exploitation. L'accord de principe a été voté à l'unanimité, hormis l'abstention d'un conseiller "pour raisons personnelles". 

    "Le Couvinois", le blog qui vous dit quoi, observe que ce projet ne plaît pas à tout le monde. Et donc, de suggérer le débat, via le Débablaton, l'espace de parole libre du blog.

    Invitation à vous exprimer librement, sachant que tout citoyen a droit à la parole...

    Ce que "Le Couvinois" en pense (avis personnels)

    -Il s'interroge d'abord. En ces périodes de crise, favoriser des jeux de hasard, est-ce bien raisonnable, sachant que ce sont les populations les plus vulnérables qui seront sans doute les plus facilement conquises par les jeux?

    -"Pas de nuisances?" Allons... Cela veut dire qu'il n'y aura pas de problèmes de parking, pas de claquements de portières, pas d'ivresse, pas de disputes... Le calme plat ?

    -Le contournement ne peut-il servir à d'autres types d'activités, adaptées à la région, respectant le caractère rural des lieux, porteuses d'emplois et de plus-values? Ne serait-il pas temps qu'une réelle réflexion soit amorcée quant aux perspectives économiques et sociales que le contournement pourrait apporter?

    -Dodo la Saumure a déjà ouvert un établissement à lumières tamisées -le blog n'autorise pas les dessins!-  à Brûly... Ce village ne va-t-il pas de venir un lieu de débauche mal famé, dont les habitants auront honte?

    -Les Couvinois (donc, les Brûlysiens aussi) ne méritent-ils pas mieux?

    Utilisez "Le Débablaton" pour exprimer votre avis. Vous pouvez utiliser le formulaire de commentaire.

    BERNARD THEIS

    Lien permanent Catégories : Couvin: quoi de neuf?, Le Débablaton(c), Politique locale et régionale 1 commentaire
  • Contournement de Couvin: plus d'obstacles? Et ensuite?

    Bandeau Débablaton.jpg

    Ceci est un billet d'humeur basé sur les récentes nouvelles. Il n'a d'autre objectif que de susciter le débat, c'est l'esprit du Débablaton, l'espace de parole libre du blog "Le Couvinois".

    Plusieurs faits ont enrichi la "saga" du contournement de Couvin au cours des derniers jours... Après les travaux de franchissement de l'Eau Noire au pied du Nieumont et après les mises à blancs spectaculaires, les premiers tirs de mines ont retenti... La seconde phase des travaux a débuté, comme le signale un panneau bien visible sur la Nationale 5 à la sortie de Frasnes en venant de la direction de Philippeville.
    Et puis, excellente nouvelle pour les partisans du contournement, peu  importe que ce soit le contribuable qui paye, mais un accord a été trouvé avec les derniers citoyens qui avaient déposé un recours en annulation au Conseil d'Etat: leur propriété sera expropriée dans son intégralité. Un "pont d'or" qui, dit-on, franchit la dernière difficulté pouvant nuire au projet.

    La dernière difficulté, vraiment? Le "ouf" de soulagement dont les journaux et autres média se sont fait l'écho, sera-t-il le dernier poussé, tel un soupir salvateur? Sûr, on voit mal comment un tel investissement déjà entamé, puisse s'arrêter ainsi... Toutefois, trois réflexions.

    Financièrement, le contournement, dans son ensemble, va coûter cher, très cher... Etrange tout de même, d'entendre parler de sommes rondelettes affublées de si nombreux zéros, alors que partout ailleurs, on crie à tout vent que la Région wallonne n'a pas le sou pour entretenir un réseau routier déjà bien fourni. Conditionnel de mise, le contournement de Couvin pourrait s'arrêter à la route de Petigny. Nos chers voisins concitoyens de Viroinval, nantis de leur superbe puissance politique, seront en partie heureux, eux qui ont toujours voulu un contournement de Couvin qui n'occuperait aucune parcelle de leur territoire mais dont ils seraient les premiers à recueillir les bénéfices sans avoir du en respirer la poussière. Le manque d'argent pourrait confronter les Couvinois à cette dure réalité, assortie de l'abandon de la ligne ferroviaire Couvin-Mariembourg car il y a peu de chances qu'on jugera nécessaire l'investissement pour la trémie sous la Nationale pour remplacer un passage à niveau devenu indésirable.

    Géologiquement, les techniciens ne savent pas, actuellement, ce qu'ils vont trouver dans le sous-sol du Nieumont. Un éminent professeur d'université avait réalisé sa thèse sur le sujet. Il y aurait là un réseau karstique de grand intérêt mais aussi de grande complexité.

    Economiquement, le contournement de Couvin avance vers l'incertitude... Les beaux penseurs à la solde des marchands de tarmac ont endormi les éventuels acteurs, à force de répéter comme une évidence que le contournement va amener de l'emploi, assurer la prospérité économique, désenclaver la région. Le contournement de Couvin aura un effet certain et on l'oublie: celui d'inviter les nombreux usagers à éviter Couvin.
    Nous l'avons déjà écrit: la prospérité économique, ce sont les humains qui l'assurent, avec avant tout de l'audace, de l'inventivité, de la créativité. La route est un outil dont les humains se servent et pas l'inverse.
    Force est de constater que ce chantier-là n'est pas encore ouvert. Il n'est même pas encore pensé, on le saurait. Or, c'est maintenant, pas dans deux ans, pas quand le contournement sera entièrement réalisé s'il l'est un jour, que Couvin doit quitter son sommeil tranquille et entreprendre, inventer, innover. Qu'attend-on, par exemple, pour créer un groupe de réflexion sur l'avenir d'un Couvin contourné, mettre sur pied une Agence de Développement Local? C'est maintenant que l'imagination citoyenne doit prendre le pouvoir dont d'autres abusent...

    BERNARD THEIS

    N'hésitez pas à commenter cette note, émettre vos réflexions, apporter d'autres idées. Débattons, Débablaton! Utilisez le formulaire de commentaire et en route pour le débat !

    Lien permanent Catégories : Couvin: quoi de neuf?, Le Débablaton(c) 6 commentaires