Politique locale et régionale - Page 6

  • Pénuries d'électricité: voilà pourquoi le sud-ouest de l'Entre-Sambre et Meuse n'est pas concerné

    Les communes  de Chimay, Momignies et quelques villages du sud et de l'ouest de l'entité de Couvin n'ont rien à craindre de l'hiver. Leurs habitants verront clair, ils auront chaud et pourront continuer à regarder la télé ou écouter la chaîne stéréo en toute quiétude. Les coupures volontaires de courant, issues d'une  pénurie d'électricité ne seront pas pour eux.

    Les communes de Chimay, Momignies et une partie de l'entité de Couvin ne seront pas concernées par les (éventuels) délestages issus d'une pénurie d'électricité. Pas de black-out donc. Pourquoi? Tout simplement parce que ces lieux ont le privilège -puisqu'ici, c'en est un- d'être alimentés en électricité par le réseau français. Et les Français ne sont pas concernés par cette menace. Pourquoi? Tout simplement parce que le problème de l'électricité n'a pas été mal géré.

    "Le Couvinois", le  blog qui vous dit quoi que vous êtes en train de consulter là présentement, est d'avis que l'électricité a été mal gérée dans notre pays. Entre les partisans inconditionnels du tout-nucléaire et les partisans non moins inconditionnels du tout-énergies renouvelables, le déclic ne s'est pas fait, le courant n'est pas passé. Décidant la sortie (justifiée selon Le Couvinois) du nucléaire, nos dirigeants auraient du prévoir de quoi le remplacer et mettre en œuvre activement et sans toutes ces tergiversations, et avec mesure, discernement et réflexion, un programme de dispositifs d'énergies alternatives. L'éolien peut-être, tenant compte des caractéristiques, notamment paysagères, des régions convoitées; la biomasse, hautement plausible dans les zones rurales; les initiatives originales, audacieuses et efficaces, telles celles lancées par Fernand Platbrood à Cul-des-Sarts.

    En attendant, voilà où on est... Encore bien que Chimay, Momignies et (une partie de) Couvin sont proches de la France.

    Un article paru dans L'Avenir résume et détaille bien cette situation. En voici le lien: http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=DMF20140903_00523135

    BERNARD THEIS

    Lien permanent Catégories : Botte du Hainaut, Couvin: quoi de neuf?, Dans la presse ou à la télé, Politique locale et régionale, Pratique, vie quotidienne, bons tuyaux 2 commentaires
  • Oignies-en-Thiérache: oui aux feuillus, non aux sapins

    Un mouvement de contestation est né à Oignies-en-Thiérache, sous le nom "Opération Les Muscardins". En cause, la perspective de voir une vingtaine d'hectares de feuillus entièrement mis à blanc et remplacés par une sapinière. Une manœuvre qui menacerait la faune locale, touchant des espèces protégées. Sans agressivité et sans coup d'éclat, les opposants souhaitent sensibiliser l'actuel propriétaire privé, s'adjoindre le soutien de la population et du pouvoir politique et en finale, racheter les 20 hectares de feuillus ainsi que 15 hectares de résineux déjà plantés.

    A Oignies-en-Thiérache, près de la zone Natura2000 du ri d’Alysse, une  forêt de feuillus de 20 hectares est menacée de mise à blanc et de devenir une sapinière. Une perspective qui n'enchante guère les défenseurs de la nature. Ceux-ci expliquent leurs motivations dans un communiqué adressé en début de semaine.

    "Ces bois comprennent une diversité très importante d’espèces animales et végétales, dont certaines qui sont menacées. On trouve sur ces parcelles entre autres le muscardin et la couleuvre à collier, espèces intégralement protégées par la Loi régionale de conservation de la nature. Il y a en outre des sources d’eau pure, et beaucoup d’espèces animales et végétales, dans une harmonie naturelle remarquable et devenue rare.

    Selon la Loi régionale de Conservation de la Nature, et la Directive européenne de Conservation de la nature, la destruction des habitats des espèces protégées est interdite. Nous entamons un processus légal pour faire appliquer cette loi.

    Cependant, la coupe des bois se rapprochant, le propriétaire ayant déjà commencé à construire une route, il nous faut agir en urgence pour empêcher la coupe. Nous invitons donc tous nos réseaux sociaux, amis et concitoyens qui se sentent concernés par la protection de ce patrimoine naturel important, à intervenir. 

    Notre objectif est de trouver un solution pour sauver cette forêt, à travers une bonne communication avec le propriétaire et les autorités."

    Celles-ci ont été sensibilisées au problème. De même que les associations naturalistes, dont Natagora, dont l'expertise s'avérera utile pour appuyer la cause des opposants. Une pétition est en cours, de même que la constitution d'une association qui puisse concrétiser l'achat en cas d'aboutissement du dialogue avec le propriétaire.

    "Tout le monde sait que la nature est importante. De nos jours, il n’est plus acceptable de laisser disparaître des forêts d’une diversité et d’un équilibre devenues rares, de polluer des sources d’eau pure, de détruire des espèces animales en danger.", concluent les acteurs de l'Opération Les Muscardins, qui peuvent être contactés au 0476 811 126. 

    BERNARD THEIS

     

    Lien permanent Catégories : Arrondissement de Philippeville, Justes causes et bonnes solidarités, Politique locale et régionale, Viroinval 0 commentaire
  • Viroinval: conseil communal ce vendredi à Nismes

    Le Conseil communal de Viroinval se réunit ce vendredi 29 août à 19h30 au château Licot de Nismes.
    En entrée de séance, Pierre Gilles, directeur du Centre culturel régional Action Sud, présentera le rapport d'activités 2013 et évoquera les perspectives d'avenir, compte tenu que les Centres culturels doivent adopter de nouveaux contrats-programmes avec les autorités communautaires, sur base d'un décret promulgué tout récemment.

    Autre présentation: le projet de nouvelle infrastructure sportive pour le football de Nismes.

    Une troisième présentation suivra, relative au projet de construction d'une crèche dans le cadre du Plan Cigogne 3.

    L'ordre du jour proprement dit de ce Conseil annonce notamment les points suivants.

    -Remplacement d'un représentant aux assemblées générales de l'asbl "Refuge de Beaussart";

    -Acquisitions diverses;

    -Approbation des comptes 2013 et liquidation de la subvention 2014 de Plate Forme Jeunesse;

    -A huis clos: désignations, notamment dans l'enseignement.

    B. TH.

    Lien permanent Catégories : A l'agenda, Politique locale et régionale, Viroinval 0 commentaire