commune - Page 2

  • Couvin: bientôt de nouveaux locaux pour l'administration communale ?

    Couvin compte bien bénéficier de subsides européens pour améliorer le confort, le cadre de vie ou l'emploi des habitants de l'entité, dans l'esprit d'un "Couvin, porte de France". S'ils sont accordés, ces subsides du FEDER-FSE (Fonds Européen de Développement Régional-Fonds Social Européen) pourraient notamment permettre à l'administration communale couvinoise de bénéficier de nouveaux locaux.

    Les citoyens couvinois ont pu le lire dans la dernière livraison de Couvin.be, soit dit en passant au choix des lecteurs, le bulletin d'information communale ou le manuel de valorisation des membres du Collège communal: il y a des projets à Couvin, ce qui a été ensuite confirmé par un communiqué du BEP, le Bureau Economique de la Province de Namur.

    Une extension du parc industriel de Mariembourg est prévue, même si cela fait des années qu'on en parle. Tellement d'années que l'on est en droit de se demander pourquoi cette extension n'est pas encore réalisée. C'est urgent, puisque ce projet, quand il sera réalisé, pourrait amener quelque 260 emplois.

    Un autre projet réside dans l'aménagement d'une entrée de ville digne de ce nom, opéré dans la foulée de deux réalisations: le contournement de Couvin et la transformation du site Gare de Couvin/Chantier Patigny/Zoning Couvinoise. Un artère urbaine conviviale, aérée et de belle présentation serait aménagée. Ce projet avait été annoncé il y a quelques mois, dans le cadre de la modification du Plan Communal d'Aménagement de cette vaste zone (PCA n°4). Ce projet s'inscrit en outre dans la perspective d'un aménagement de la traversée routière de Couvin.

    Enfin, un troisième projet est plus inattendu: l'aménagement d'une nouvelle construction pour abriter l'administration communale couvinoise. Un aménagement que l'on peut considérer comme justifié: à l'avenue de la Libération, les locaux actuels, décentrés, sont issus d'une rénovation d'un bâtiment industriel ancien et peu adapté aux exigences d'une administration communale moderne. Ils ne peuvent concrétiser les intentions d'économies d'énergie, ni garantir un accès correct aux personnes à mobilité réduite.
    Le lieu de cette peut-être future administration n'est pas révélé. Mais tout lecteur-citoyen peut interpréter la signification des propos, rapportés dans Couvin.be, de Benjamin Calice, président du CPAS doté de compétences scabinales en matière notamment d'aménagement du territoire: "Le futur emplacement n'a pas été choisi par hasard. Situé à proximité de la place du centre-ville mais également de l'Eau Noire, il contribuerait à la revalorisation de l'entrée nord de Couvin dans un espace vert qui a été assaini il y a un peu plus de dix ans et permettant également de fare renouer les citoyens et les touristes avec l'eau comme élément vecteur de dévelopement humain et économique."

    Le programme FEDER-FSE porte sur les années 2014-2020. Le projet couvinois est ambitieux, puisqu'il est estimé dans son ensemble à quelque 25-30 millions €. Malgré ce montant, l'opération pourrait ne couter que très peu (voire rien) à la commune de Couvin, compte tenu des mécanismes de subventions conjointes Europe-Région wallonne.

    Avec l'accompagnement du BEP, une "task force" formée d'experts va examiner l'ensemble des dossiers couvinois, de manière à rendre un avis au Gouvernement wallon à la fin de l'année ou au début 2015. Décision européenne suivra. Espérons-le.

    BERNARD THEIS

     

    Couvin 4 juillet 2009 balade centre culturel et photos 050.JPG

    L'eau, comme vecteur de développement humain et économique: une pensée qui coule de source

    Lien permanent Catégories : Couvin positif, Couvin: quoi de neuf?, Economique, social, Politique locale et régionale 1 commentaire
  • Couvin: le budget à l'ordre du jour du prochain conseil communal

    Le conseil communal de Couvin se réunit le jeudi 28 novembre à 20 heures. Dans un contexte financier difficile comme dans toutes les communes, le budget 2014, ordinaire et extraordinaire, est à l'ordre du jour de la séance publique.

    Il sera donc question de finances au prochain conseil communal de Couvin, le 28 novembre à 20 heures. Les mandataires auront d'abord à se pencher sur le budget communal 2014, dans le contexte difficile que connaissent toutes les communes. Les charges sont de plus en plus importantes et le pouvoir fédéral abandonne de plus en plus ses obligations, imposant des dépenses supplémentaires aux communes, amenées à d'autant plus de sacrifices.
    Le budget est le document de référence qui contraint la gestion communale pendant un an. A la différence de n'importe quelle association ou entreprise privée, le budget communal s'impose. Réalisé concrètement, il devient un compte. Il ne peut être modifié que moyennant modification budgétaire dûment votée. Le budget, ordinaire (fonctionnement) et extraordinaire (investissements, travaux) doit être approuvé par la tutelle (Région wallonne) avant de pouvoir être exécuté.
    Le vote du budget est associé à d'autres décisions comportant un volet financier. Ainsi sera-t-il également question de la ventilation des subsides aux  groupements de 3x 20, et du vote des règlements de taxes et de redevances portant notamment sur l'enlèvement et le traitement des déchets ménagers.

    Au chapitre des travaux, le conseil sera invité à marquer son accord sur la construction d'une extension à l'école de Petite-Chapelle.
    Des achats sont également prévus, de matériel divers et pour la maintenance des bâtiments de tous ordres.
    Enfin, comme d'habitude au terme de l'année, les mandataires devront se prononcer sur les ordres du jour de diverses intercommunales. Il sera également question d'une convention avec une société privée pour  l'exploitation d'une salle de jeux de hasard.

    B. TH.

    Lien permanent Catégories : Couvin: quoi de neuf?, Politique locale et régionale 0 commentaire
  • Couvin: au conseil communal du 16 mai

    Le Conseil communal de Couvin se réunit en séance publique jeudi prochain, le 16 mai, à l'Hôtel de Ville, Grand'Place, à 20 heures. Après le vote des budgets qui constituait l'essence même de la précédente séance, en avril dernier, l'ordre du jour de cette future séance apparaît bien "routinier".

    Au chapitre des marchés, il sera notamment question de l'acquisition de 78 vestes et 96 pantalons pour le service d'incendie. La dépense est estimée à 22.440 € et sera effectuée via la centrale d'achat du ministère de l'Intérieur. Plus loin dans la succession des points du programme de la soirée, il sera encore question du service d'incendie: dans le cadre d'un appel aux candidats en vue du recrutement de 9 sapeurs-pompiers volontaires, il s'agira de déterminer les modalités des examens (constitution du jury, programme des examens, etc.). 

    Au rayon police, la Ville de Couvin souhaite implanter un parking pour personnes à mobilité réduite dans les Allées.

    Des questions de chasses, d'ordres du jour d'assemblées générales, de désignation de représentants communaux dans diverses sociétés, complètent le menu de la soirée.

    B. TH.

    Lien permanent Catégories : A l'agenda, Couvin: quoi de neuf?, Pratique, vie quotidienne, bons tuyaux 0 commentaire