budget

  • Couvin: le conseil communal, ce sera (presque) le réveillon

    Les conseillers communaux couvinois peuvent s'attendre à deux soirées chargées, la semaine prochaine: celle du réveillon de Noël, que chacun fêtera -logiquement- à sa manière. Et celle de la veille, puisqu'un conseil communal est programmé pour le 23 décembre, à 18 heures à l'Hôtel de Ville, Grand'place. La séance est publique, sauf en ce qui concerne les points à huis clos.

    En soi, l'ordre du jour ne constitue pas un menu à rallonges. Mais le plat de consistance est particulièrement... consistant. Il s'agira, ni plus ni moins, d'examiner et de voter le budget 2015, dans sa version ordinaire et extraordinaire.

    Petit rappel... Dans une commune, le budget est l'instrument fondamental de gestion. Aucune dépense ne peut être faite si elle n'est pas prévue dans ce budget. Dans le cas contraire, une modification budgétaire s'imposera. Ces modifications ne peuvent être décidées qu'entre le 1er juillet et le 15 décembre.
    De même, les prévisions de recettes doivent être inscrites le plus précisément: une tâche rendue possible puisque les agents communaux peuvent prévoir les taxes, les dotations, etc..

    Le budget ordinaire concerne le fonctionnement de l'administration communale: salaires, outillage, bics, gommes, crayons, papiers, tarmac...

    Le budget extraordinaire est relatif aux recettes et dépenses d'investissements, tels que les gros travaux de rénovation, de construction, de voirie.

    Le vote du budget  est une prérogative du conseil communal. En votant, ce dernier donne mission au Collège communal de le réaliser. Une fois réalisé, le budget communal devient le compte communal.

    Dans la foulée du vote du budget, le conseil sera informé du contenu du rapport annuel sur l'administration et les affaires de la commune pour l'année 2014. Un document en général de taille appréciable, qui mentionne tous les chiffres significatifs de la vie communale: finances, certes, mais aussi nombre d'intervention du service d'incendie, population, tourisme, etc.

    B. TH.

     

     

    Lien permanent Catégories : Couvin: quoi de neuf?, Politique locale et régionale 0 commentaire