débablaton

  • Brûly-de-Couvin: bientôt une salle de jeux, futur "Las Vegas"

    Bandeau Débablaton.jpg

     

    Le Conseil communal de Couvin a adopté jeudi dernier un accord de principe préalable à une convention à signer avec une société spadoise en vue d'ouvrir une salle de jeux de hasard. La perspective du contournement et la proximité de la frontière franco-belge motivent vraisemblablement les promoteurs. Côté communal, on évoque l'absence de nuisances sonores et les rentrées financières issues de l'exploitation. L'accord de principe a été voté à l'unanimité, hormis l'abstention d'un conseiller "pour raisons personnelles". 

    "Le Couvinois", le blog qui vous dit quoi, observe que ce projet ne plaît pas à tout le monde. Et donc, de suggérer le débat, via le Débablaton, l'espace de parole libre du blog.

    Invitation à vous exprimer librement, sachant que tout citoyen a droit à la parole...

    Ce que "Le Couvinois" en pense (avis personnels)

    -Il s'interroge d'abord. En ces périodes de crise, favoriser des jeux de hasard, est-ce bien raisonnable, sachant que ce sont les populations les plus vulnérables qui seront sans doute les plus facilement conquises par les jeux?

    -"Pas de nuisances?" Allons... Cela veut dire qu'il n'y aura pas de problèmes de parking, pas de claquements de portières, pas d'ivresse, pas de disputes... Le calme plat ?

    -Le contournement ne peut-il servir à d'autres types d'activités, adaptées à la région, respectant le caractère rural des lieux, porteuses d'emplois et de plus-values? Ne serait-il pas temps qu'une réelle réflexion soit amorcée quant aux perspectives économiques et sociales que le contournement pourrait apporter?

    -Dodo la Saumure a déjà ouvert un établissement à lumières tamisées -le blog n'autorise pas les dessins!-  à Brûly... Ce village ne va-t-il pas de venir un lieu de débauche mal famé, dont les habitants auront honte?

    -Les Couvinois (donc, les Brûlysiens aussi) ne méritent-ils pas mieux?

    Utilisez "Le Débablaton" pour exprimer votre avis. Vous pouvez utiliser le formulaire de commentaire.

    BERNARD THEIS

    Lien permanent Catégories : Couvin: quoi de neuf?, Le Débablaton(c), Politique locale et régionale 1 commentaire
  • Syrie: un coup de gueule de Marie Peltier

    Bandeau Débablaton.jpg

     

    "Le Couvinois", avant de vous dire quoi, cherche à savoir quoi... Adepte des réseaux sociaux, il a épinglé le texte suivant, émanant d'une citoyenne originaire de Couvin, Marie Peltier. Un texte fort, remarquable par l'intensité et l'humanisme qui se dégagent de cette réflexion. Bref, un texte qui, puisqu'il émane d'une Couvinoise et qu'il concerne tout le monde -et donc les Couvinois-, a sa place dans le Débablaton, l'espace de parole libre du blog. N'oubliez pas: dans Débablaton, il y a débat. Commentez, exprimez-vous. Débattons, Débablaton! Pour ce faire, utilisez le formulaire "commentaire".

    b.theis@swing.be

    De Marie Peltier:

    "Il monte, il monte, le coup de gueule...
    Pas une heure depuis une semaine où je ne reçois par réseaux sociaux, mails, coups de fils, des "réflexions" éparses - articles de blog, liens youtube, images "choc", discours divers - tendant me "prouver" que je me trompe sur la Syrie. Qu'on nous "cache des choses", que "les rebelles ne sont pas si gentils que cela", qu'on n'est pas "si surs que cela" de ce qui s'est passé dans la Ghouta, et que d'ailleurs Assad "n'est pas si mauvais qu'on ne le dit", ou plutôt que "bien sur Assad n'est pas gentil, mais que quand même les rebelles, les USA, le Qatar"... Et puis d'ailleurs, mon ami Paolo, est-il si fiable que cela? Et puis d'ailleurs, qu'est-ce que j'en sais, hein? J'y suis sur place en Syrie peut-être? Je suis bien gentille avec mon "droit-de-l'hommisme", mais est-ce que j'en veux, hein, de la Lybie post-Khadafi? Et en Irak, hein, les USA y sont allés par grandeur d’âme peut-être? Je l'ai vu le résultat, aujourd'hui? Et les islamistes? Et les sionistes? (Oui, parce que je ne dois pas être aveugle, les deux sont liés) Et l'OTAN? L'Empire? Le Pétrole?
    Basta. Shut up.

    Je ne me suis jamais considérée comme une experte. Il y a un an, je ne connaissais pas plus la Syrie que le Pérou (hé oui, dingue, je ne suis jamais allée dans ces 2 pays). Je sais juste une chose : J'ai décidé il y a un an de découvrir les Syriens et ce qu'ils enduraient. Non par intérêt politique à la base, mais par intérêt humain. Parce que j'ai rencontré des Syriens fuyant l'horreur. Que j'ai voulu les écouter, simplement. Depuis un an, j'ai tenté de prendre la peine de m'informer. Vraiment. Pas sur les sites de Soral, Collon et Meyssan (Je m'épargne ces diarrhées fascisantes). Mais en écoutant des gens de l'intérieur. Pas forcément des "rebelles" comme on les étiquette facilement, mais de simples citoyens syriens ou vivant en Syrie. Pour qui prend la peine de faire la même chose - et je suis heureusement loin d'être la seule - l'évidence est patente. Le régime Assad est une des pires dictatures au monde par son degré de violence, mais aussi - et c'est surtout de cela que nous faisons aujourd'hui les frais - par son degré de manipulation. Le tour de maitre qu'il est parvenu à faire est d'avoir réussi à infiltrer ses thèses au sein de nébuleuses que tout oppose : les laïques, les catholiques, les gauchos, les fachos, les pacifistes, les islamophobes, les anti-sémites, les pro-sionistes, les pro-palestiniens, les anti-impérialistes... Sarah Pallin, Mélenchon, Marine Le Pen et le PTB sont même tombés d'accord. Tous persuadés de "ne pas être dupes", de "lutter contre la désinformation ambiante", le "prêt-à-penser", le "va-t'en-guerrisme" (oui, parce qu'en fait, je suis une va-t'en-guerre).

    Je ne veux convaincre personne. Avec beaucoup, je sais que c'est peine perdue.

    Mais une question me taraude:

    Où étiez-vous depuis mars 2011? Quand les premières manifestations citoyennes en Syrie ont été réprimées dans le sang et la torture? Où étiez-vous quand sont tombés les premiers scud sur les civils syriens? Vous qui avez soudainement tellement à cœur de ne pas "vous laisser avoir" sur la Syrie, expliquez-moi pourquoi vous donnez tellement de crédit à des infos issues de stupides sites conspirationnistes généralement négationnistes, tandis que vous n'en donnez aucun à des experts ayant étudié et/ou vécu en Syrie toute leur vie?

     Pour ma part je me dis une chose : Quand on découvrira dans les livres d'histoire, d'ici 20 ou 50 ans, ce qui s'est réellement passé dans la Syrie d'Assad et qu'on mettra cela en perspective avec les discours ambiants à l'époque (çàd maintenant), on aura un fameux cas d'école de propagande à large échelle, digne de l'abrutissement dont seuls sont capables les pires régimes ayant "marqué" l'histoire.

     Mais en attendant on laisse les gens crever. Chaque jour. Par notre bêtise".

     

    Lien permanent Catégories : Humeur, humour et grognes, Justes causes et bonnes solidarités, Le Débablaton(c) 0 commentaire