forêt

  • Oignies-en-Thiérache: oui aux feuillus, non aux sapins

    Un mouvement de contestation est né à Oignies-en-Thiérache, sous le nom "Opération Les Muscardins". En cause, la perspective de voir une vingtaine d'hectares de feuillus entièrement mis à blanc et remplacés par une sapinière. Une manœuvre qui menacerait la faune locale, touchant des espèces protégées. Sans agressivité et sans coup d'éclat, les opposants souhaitent sensibiliser l'actuel propriétaire privé, s'adjoindre le soutien de la population et du pouvoir politique et en finale, racheter les 20 hectares de feuillus ainsi que 15 hectares de résineux déjà plantés.

    A Oignies-en-Thiérache, près de la zone Natura2000 du ri d’Alysse, une  forêt de feuillus de 20 hectares est menacée de mise à blanc et de devenir une sapinière. Une perspective qui n'enchante guère les défenseurs de la nature. Ceux-ci expliquent leurs motivations dans un communiqué adressé en début de semaine.

    "Ces bois comprennent une diversité très importante d’espèces animales et végétales, dont certaines qui sont menacées. On trouve sur ces parcelles entre autres le muscardin et la couleuvre à collier, espèces intégralement protégées par la Loi régionale de conservation de la nature. Il y a en outre des sources d’eau pure, et beaucoup d’espèces animales et végétales, dans une harmonie naturelle remarquable et devenue rare.

    Selon la Loi régionale de Conservation de la Nature, et la Directive européenne de Conservation de la nature, la destruction des habitats des espèces protégées est interdite. Nous entamons un processus légal pour faire appliquer cette loi.

    Cependant, la coupe des bois se rapprochant, le propriétaire ayant déjà commencé à construire une route, il nous faut agir en urgence pour empêcher la coupe. Nous invitons donc tous nos réseaux sociaux, amis et concitoyens qui se sentent concernés par la protection de ce patrimoine naturel important, à intervenir. 

    Notre objectif est de trouver un solution pour sauver cette forêt, à travers une bonne communication avec le propriétaire et les autorités."

    Celles-ci ont été sensibilisées au problème. De même que les associations naturalistes, dont Natagora, dont l'expertise s'avérera utile pour appuyer la cause des opposants. Une pétition est en cours, de même que la constitution d'une association qui puisse concrétiser l'achat en cas d'aboutissement du dialogue avec le propriétaire.

    "Tout le monde sait que la nature est importante. De nos jours, il n’est plus acceptable de laisser disparaître des forêts d’une diversité et d’un équilibre devenues rares, de polluer des sources d’eau pure, de détruire des espèces animales en danger.", concluent les acteurs de l'Opération Les Muscardins, qui peuvent être contactés au 0476 811 126. 

    BERNARD THEIS

     

    Lien permanent Catégories : Arrondissement de Philippeville, Justes causes et bonnes solidarités, Politique locale et régionale, Viroinval 0 commentaire