frasnes

  • La "Fête des Leus" de Frasnes se publie sur Facebook

    Il y a 39 ans, été 1976, les "Leus" de Frasnes s'affairaient à organiser la toute première "Fête des Leus". L'idée lancée par trois jeunes du village et suivie par la maison des Jeunes locale,  allait se concrétiser sur la Grand-Place de Frasnes. Jofroi (qui avait d'ailleurs "épaulé" cette première organisation), son groupe accompagnateur "Les Couloneux", Daniel Sélis (le vielleux ardennais qui avait amené des copains), Jean-Pierre Collard (qui fut ensuite connu sous le nom de "Jeanpico Lunaire"), le groupe "Rue du Village", en furent les "vedettes". Première réalisation, premier succès, en appelant d'autres. La deuxième Fête des Leus", en 1977, affichait déjà un beau programme et amorçait l'idée d'un festival de grande envergure. Ce qui fut le cas dès 1978, avec un programme des plus alléchants, qui certains n'hésitaient pas à qualifier de meilleur de Wallonie. Les éditions 78, 79, 80 et 81 ont attiré plusieurs milliers de personnes: estimation "raisonnable" de 12-15000 personnes. Soit plus de 10 fois la population du village. Sans doute beaucoup trop. La Fête des Leus existerait peut-être encore si elle avait trouvé un endroit d'accueil écarté de l'agglomération, et si Stephen Stills n'avait pas manqué du plus total respect pour le public et les organisateurs. De fait, il était sur scène dans un état euh, disons, proche de l'Ohio!!!

    Nonobstant cette prestation lamentable, Stephen Stills fut un des grands noms de cette fête de village grandie en festival. Il y en eu d'autres: le vieux Derroll Adams, Gabriel Yacoub puis Malicorne, Roger Siffer et ses chansons imprégnées de gewurztraminer, Country Joe McDonald (si si, le "fuck" de Woodstock!), l'Echo du Bayou (qui étaient devenus les meilleurs zélateurs de la Fête), Catherine Ribeiro, Tom Paxton, Roger Mason, René Werneer et l'habit de plumes, La Bamboche, Emmylou Harris, Ange, Castelhémis (devenu un "pote" de nombreux Frasniens), et les comiques suisses d'Aristide Padygros. Sans compter les François Béranger (décédé en 2003), Graeme Allwright, Steeleye Span (qui vient à Dranouter cette année), Fairport Convention (qui existe toujours)... Bref, il n'y a que Neil Young et  Bob Dylan qui ne sont pas montés sur la grande scène de Frasnes-lez-Couvin!

    De cette fête, certains parlent toujours avec de nombreux souvenirs et de belles délectations dans les oreilles. Bon prétexte pour immortaliser ces souvenirs.

    L'intérêt de cette page sur Facebook est aussi de collecter tous les documents, photos, enregistrements, souvenirs, témoignages... Tant qu'il est encore temps!

    B.TH.

    Le lien vers la page et ses différents chapitres:

    https://www.facebook.com/pages/F%C3%AAte-des-Leus-de-Frasnes-lez-Couvin/987648587954473

    Lien permanent Catégories : Couvin: quoi de neuf?, Histoire et patrimoine, Vie associative, culture, arts 0 commentaire
  • Carnaval de Frasnes 2014: album photo

    Cela fait plusieurs années que le Carnaval de Frasnes, au pays des Leus, s'estFrasnes,Leus,Carnaval,
    imposé comme une des belles fêtes carnavalesques de la région. En plus, cette année, le soleil printanier était de la partie. L'occasion de photos resplendissantes était trop belle...

    Le Couvinois, le blog qui vous dit quoi et vous le montre, peut compter sur Patricia Portetelle pour cela. Talentueuse et assidue à de nombreux moments festifs de la région, elle capte à merveille ces délicieux moments de plaisir et de vie villageoise.

    Voici donc quelques photos publiées avec l'autorisation de l'auteure. Donc, droits réservés, pas de copie et d'appropriation des clichés sans l'accord de la photographe. Car ceci, quoi qu'on en dise, est du travail, et du beau.

    Ces quelques photos ne sont qu'un "échantillon". D'autres belles photos de Patricia Portetelle sont visibles, notamment sur son profil Facebook.

    B. TH.
    Photos Patricia Portetelle.

    Visualisez l'album en cliquant ici ou en cliquant dans la colonne de droite (où vous pourrez voir d'autres albums).

    Lien permanent Catégories : Belles images, Couvin: quoi de neuf?, Vie associative, culture, arts 0 commentaire
  • Couvin: l'Espagnol actionnaire majoritaire de Thermic Distribution Europe a filé à l'anglaise

    L'actionnaire principal de Thermic Distribution Europe, l'Espagnol Jesus Lavin, a filé à l'anglaise... Dans la nuit de mercredi à jeudi, un camion a emmené toutes ses affaires personnelles de la maison qu'il occupait dans la région de Bruxelles... Une maison dont le loyer était payé par Thermic Distribution Europe, la société issue des Fonderies du Lion de Frasnes (Couvin).

    C'est le propriétaire de la maison occupée par M. Lavin qui a prévenu l'entreprise frasnienne, après avoir observé que l'occupant de l'immeuble loué par Thermic Distribution Europe lui avait abandonné ses clés. On pense qu'il a rejoint son pays d'origine, l'Espagne... L'actionnaire principal (75%) de la société Ecomasa qu'il a fondée avec Andrès de Leon et qui a repris en janvier 2011 la société Thermic Distribution Europe (héritière des Fonderies du Lion) file donc à l'anglaise.


    Un départ qui interpelle, dans le contexte socioéconomique extrêmement fragile que connaît l'entreprise de Frasnes. Au cours des dernières semaines, les difficultés et imprévus se sont accumulés, comme nous le révélions dans une précédente note sur ce blog (à laquelle vous pouvez accéder en cliquant sur les mots soulignés). Ces aléas ont ralenti considérablement le développement de l'entreprise et suscité de sérieux doutes quant à son avenir.

    Bref, à l'annonce du départ de l'actionnaire principal et après le départ d'une bonne partie de l'équipe commerciale de l'entreprise de Frasnes, le tout chapeauté par une situation industrielle et économique fragilisée, on est droit de se demander si les rats ne sont pas en train de quitter un navire promis au naufrage. Le départ de M. Lavin a au moins un effet immédiat: les conseils d'administration prévus dans les prochains jours sont reportés, au grand dam de la Région wallonne qui cherche apparemment à maintenir une activité sur le site frasnien. Les prochains jours seront décisifs pour l'entreprise frasnienne.

    BERNARD THEIS

    Lien permanent Catégories : Couvin: quoi de neuf?, Economique, social 0 commentaire