presse

  • Un Couvinois, Vincent Liévin, à la tête de la rédaction de Marianne Belgique

    Couvin positif bandeau bon 2013.jpg

    Vincent Liévin,Marianne,Le premier numéro de Marianne, édition belge, est disponible dans les kiosques et librairies depuis samedi. Une gageure, dans le contexte actuel, de lancer un "hebdomadaire papier". La liberté de la presse, et donc la démocratie, ne peuvent que s'en réjouir.
    Le blog Le Couvinois a une raison supplémentaire d'exprimer un contentement: c'est un journaliste couvinois qui est à la tête de la rédaction de ce nouvel hebdomadaire. Pour l'ensemble des citoyens francophones, son nom est sans doute moins connu que le directeur de la rédaction de Marianne Belgique, qui n'est autre que Pascal Vrebos, connu pour ses prestations télévisées. N'empêche, il faudra maintenant retenir le nom de Vincent Liévin, qui préside au contenu de cette initiative. Le blog Le Couvinois lui a posé quelques questions.

    LC: Vincent Liévin, quel est votre parcours?
    V.L. Bien, je suis né en 1972 à Liège, tout simplement parce que la voiture de mes parents s'est arrêtée là-bas (rires). J'ai habité Couvin depuis ma troisième gardienne et j'ai fait partie des équipes de foot de Couvin, Mariembourg et Couvin-Mariembourg. Ma carrière de journaliste a débuté comme correspondant local au service de la DH, pour la région couvinoise et la Botte du Hainaut. Une opportunité m'a permis de devenir chef du bureau namurois de la DH. Puis en 2009, je suis devenu rédacteur en chef adjoint de la DH, poste que j'ai occupé jusqu'en 2011. J'ai alors multiplié les collaborations et blogs comme "journaliste santé", intérêt qui m'est issu de mes origines familiales (NDLR: père dentiste et mère pharmacienne à Couvin). Et puis me voilà maintenant à Marianne. C'est Pascal Vrebos qui m'a appelé en me demandant si ça m'intéressait. Un sacré défi, dans le contexte actuel où chacun sait que l'information papier ne se porte pas au mieux. Mais c'est un enjeu: il y a quand même quatre journalistes salariés, des collaborateurs extérieurs, des moyens financiers injectés par des responsables d'entreprises.

    LC. Comment peut-on définir Marianne édition belge?
    V.L. C'est un hebdomadaire d'information indépendant de tout pouvoir. C'est un journal d'opinion qui n'est ni de gauche, ni de droite, ni du centre. Nous sommes là où le débat se pose.

    LC. Y-a-t-il une ligne éditoriale?
    V.L. Oui. Une ligne indépendante, c'est le plus important. Avec un ton d'irrévérence. Et c'est parti pour au moins deux ans.

    LC. En quoi Marianne se distingue-t-elle dans la jungle des médias?
    V.L. Eh bien, je viens de passer deux jours à la Foire du Livre. Ce que les gens apprécient, c'est de sentir que les journalistes de Marianne ne roulent pas pour quelqu'un. Cela dit, notre but n'est pas d'attaquer, mais bien d'exposer les choses et offrir des pistes de solution. Notre méthode de travail passe par un souci de qualité. Si un journaliste a besoin d'une semaine de plus pour parfaire un dossier, il bénéficiera de cette semaine supplémentaire.

    LC. Le premier numéro est sorti. Certes, après deux jours, tous les commentaires n'ont pas été adressés. Mais comment ce premier numéro est-il perçu?
    V.L. L'accueil est généralement bon. Il y a peu de critiques négatives. Il y a par contre des critiques constructives. Nous pouvons être encore plus impertinents, encore plus critiques. Nous ne détenons pas la vérité absolue, nous pouvons nous améliorer. Nous allons nous y atteler.

    Marianne édition belge en pratiqueMarianne, Vincent Liévin, Pascal Vrebos,

    Marianne édition belge est donc un hebdomadaire d'information désormais disponible dans les librairies chaque samedi au prix de 3,80 €. On peut s'abonner: envoyer un courriel à abonnement@mariannebelgique.be. On peut aussi l'acheter en ligne sur www.gopresse.be.
    Adresse postale et contacts: rue de Suisse, 27, 1060 Bruxelles. Tél. +32(0)2 894 86 00.
    Sachez également que outre son directeur, son rédacteur en chef et ses journalistes expérimentés (Nicolas De Decker, Candice Vanheke, David Leloup, Pierre Jassogne, André Gilain), Marianne Belgique bénéficie aussi de collaborateurs et chroniqueurs de renom, comme Colette Braeckman, Bruno Coppens, Jacques de Decker, Claude Semal, Jannin...

    Au sommaire du premier numéro de 116 pages: une enquête exclusive sur les lobbys du tabac en Belgique, l'éditorial de Pascal Vrebos, les nouvelles cibles de la N-VA, la diminution des restaurants, les démelés de D'Onofrio, les nouvelles et analyses du monde, etc.

    Longue vie à Marianne et à son rédacteur en chef!

    BERNARD THEIS 

    Lien permanent Catégories : Couvin positif, Couvin: quoi de neuf?, Dans la presse ou à la télé 0 commentaire
  • La revue de la presse régionale de ce samedi 25 août

    Cette note, aussi régulière que possible, consiste en une énumération peu commentée des principaux titres régionaux des quotidiens de proximité les plus lus dans les régions de Couvin et du sud de l'Entre-Sambre et Meuse: La Nouvelle Gazette (le Quotidien de l'Entre-Sambre et Meuse) et l'avenir Entre-Sambre et Meuse.

    Ce samedi 25 août, à la Une, les deux journaux évoquent le décès de Jean-Luc Delarue, présenté comme un "surdoué" de la télé, et les déboires de Lance Armstrong, déchu de ses titres de vainqueur du Tour de France. Ils reviennent aussi sur la catastrophe évitée au camping "La Besace" à Cerfontaine. Avec La Nouvelle Gazette, vous apprenez que vous pouvez louer le yacht hyper-luxueux de Bernard Tapie, pour 570.000 € par semaine, sans le carburant. L'Avenir annonce la liste Alternative citoyenne de Momignies.

    Dans La Nouvelle Gazette

    -La brocante de Temploux
    -Le conseil communal de Couvin, avec le plaidoyer citoyen pour le maintien d'un Espace Alternatif.

    Faits divers

    -Les gens du voyage se sont montrés propres et honnêtes à Cerfontaine
    -On a boiuté le feu au vieux chêne à Presgaux
    -Revenez-y sur le orcené de Sivry-Rance qui avait menacé sa fille avec sa 22 long

    Sports

    -Football, première provinciale: Nismes
    -Interview de Karim Mandil, gardien de Couvin-Mariembourg en première provinciale. 

    Dans L'Avenir

    -Conseil communal de Couvin, interpellation citoyenne pour l'Espace Alternatif
    -Présentation de la fête de la Boulaie à Chimay ce week-end
    -La plaine de jeux au Relais Verlaine à Vierves (Viroinval)
    -Le groupe "Chimères bleues" primé à Rochefort

    Faits divers

    -Qui a boutré le feu au vieux chêne de Presgaux
    -Feu de voiture et délit de fuite entre Olloy et Vierves

    Sports

    -Football: les enjeux des matches de dimanche: Nismes-Spy, Profondeville-Couvin/Mariembourg.

    B. TH.

     

    Lien permanent Catégories : Dans la presse ou à la télé 0 commentaire
  • Dans les quotidiens régionaux, ce jeudi 9 août

    Cette rubrique, qui se veut régulière, est une citation des principaux articles portant sur la région couvinoise, paraissant dans les pages régionales des deux principaux journaux les plus lus dans le Couvinois, à savoir La Nouvelle Gazette (le Quotidien de l'Entre-Sambre et Meuse) et L'Avenir (Entre-Sambre et Meuse).

    Ce jeudi 9 août, à la Une: tant La Nouvelle Gazette, le Quotidien de l'Entre-Sambre et Meuse, que l'avenir, Entre-Sambre et Meuse, font leur Une sur les démarches effectuées par Pol Marchal et son épouse pour que Michelle Martin n'aille pas à Malonne.

    Dans La Nouvelle Gazette

    ° Dossier: les policiers de l'Entre-Sambre et Meuse participeront à la grève nationale

    Faits divers

    ° 26 t de froment sur la N5: accident à Laneffe
    ° Les récents vols de matériel et véhicules communaux perpétrés à Mariembourg ont été élucidés
    ° Dans les brèves: compteur électrique en feu à Couvin, personne âgée agressée à Mariembourg, caravane en ciseau sur la N5 à hauteur de Lahonry, sur la N5 entre Couvin et Brûly.

    Sports régionaux

    ° Diverses personnalités content leurs souvenirs de la Chinelle

    Dans L'Avenir

    ° L'asbl Carrefour, déjà présente sur Couvin et Walcourt, établit une antenne à Philippeville, dans les anciens locaux de ... La Nouvelle Gazette
    ° Présentation détaillée de la ducasse de Fourbechies (Froidchapelle)
    ° Echos de la fête équestre de "100 chevaux sur l'herbe" à Géronsart
    ° Echos de la ducasse de Cul-des-Sarts
    ° Sauvegarde d'un portique sur le Ry d'Aine à Dailly

    Faits divers

    ° De l'orge sur la chaussée à Laneffe

    Lien permanent Catégories : Dans la presse ou à la télé 0 commentaire